FTX pose ses valises en Australie

À l’occasion d’une prise de parole à la Blockchain Week 2022 en Australie, Sam Bankman-Fried (SBF), a annoncé que sa plateforme FTX allait ouvrir un siège dans le pays.

C’est plus précisément à Sydney, le centre financier australien, que s’implantera le géant des services de trading de crypto-actifs. La société a en effet obtenu une licence de la part des régulateurs locaux pour émettre des produits dérivés de gré à gré (OTC), cela inclut notamment :

  • Les options ;
  • Les contrats à terme (Futures) ;
  • Les CFD ;
  • Les tokens à effets de levier.

Durant son intervention, SBF a tenu à saluer l’esprit de collaboration entre son entreprise et le régulateur australien. Il met également en avant l’intérêt de ces discussions, afin d’établir un cadre légal sain pour notre écosystème :

« La création de FTX Australie devrait donner à tous nos clients locaux la confiance de négocier sur une plateforme enregistrée et sous licence. Comme dans d’autres juridictions dans lesquelles nous opérons, des ressources importantes ont été allouées pour s’engager de manière proactive avec les régulateurs locaux. Nous cherchons à participer aux discussions politiques à l’échelle mondiale […] et nous sommes encouragés par l’important travail entrepris pour établir un nouveau régime d’octroi de licences d’actifs numériques. »

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre avis et tutoriel complet sur la plateforme FTX 

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Les bénéfices d’une bonne régulation

L’annonce de FTX intervient alors que l’Australie semble s’orienter vers une régulation favorable aux cryptomonnaies.

À ce sujet, le ministre des Finances du pays, Josh Frydenberg, a avancé que si le gouvernement ne prenait pas de dispositions, ce seraient les acteurs de la Silicon Valley qui définiraient les prochains standards de paiement, retirant ainsi une part de souveraineté à l’Australie.

Ainsi, le pays, qui bénéficie d’une réputation favorable en matière de finances dans la région Asie-Pacifique, souhaite se placer à l’avant-garde des nouvelles technologies apportées par le Web 3.0.

On voit alors que ce type de stratégie s’avère payante, que ce soit par cet exemple, ou dernièrement avec Binance qui se développe au Moyen-Orient pour des raisons similaires. En effet, si une nation souhaite réellement jouer un rôle de leader dans le futur qui se dessine, celle-ci a tout intérêt à adopter une position cohérente, envers cette technologie, qui elle, continuera d’évoluer.

👉 Sur le même sujet – FTX et Everstake lancent une plateforme de collecte de dons en cryptomonnaies pour l’Ukraine

Commandez notre livre

publié aux éditions Larousse 👆

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D'abord investi modérément, ce n'est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j'aime souvent le dire : j'ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments