La DeFi met à mal Ethereum

L'expansion de l'écosystème de la DeFi semble être sans limites. Au cœur de ce secteur, Uniswap. L'exchange décentralisé (DEX) s'est développé à une vitesse fulgurante et plus rien ne l'arrête.

Le week-end dernier, le volume journalier d'Uniswap a même dépassé celui de Coinbase, un véritable exploit pour un DEX. Pour cette raison, l'engouement des traders pour Uniswap est la principale cause de cette congestion d'Ethereum.

D'après les données d'Etherscan.io, Uniswap a consommé à lui seul plus de 27% du gas de ces dernières 24 heures. L'exchange est suivi par le stablecoin Tether. En majorité hébergé sur la blockchain Ethereum, l'USDT consomme quotidiennement entre 10 et 15% du gas pour ses transactions.

Selon les données de Blockchair.com, les frais de transactions d'Ethereum ont atteint le seuil historique des 16 dollars. La médiane de ces frais a quant à elle touché les 10 dollars :

Frais transactions Ethereum

Évolution ces 3 derniers mois des frais de transaction moyens d'Ethereum - Source : Blockchair.com

En moyenne, à l'heure de l'écriture de cet article, une transaction sur Ethereum coûte entre 4,65 $ et 6 $. Le coût varie en fonction de la vitesse de confirmation de la transaction, que l'utilisateur peut modifier si ses fonds le permettent.

👉 Sur le même thème : Les frais de transaction, un frein pour l’adoption des NFT d’Ethereum ?

Tout l'écosystème Ethereum touché

Outre la hausse des frais pour les traders d'Ether et plus particulièrement des tokens de la DeFi, l'impact est conséquent pour l'entièreté de l'écosystème.

En effet, l'activité du réseau atteignant ses limites, sa congestion entraîne un nombre plus élevé de transactions non confirmées et des délais de confirmations bien supérieurs à la normale.

Cela rend également certains smart contracts pratiquement inutilisables, un problème particulièrement critique pour Ethereum, dont les concurrents plus performants ne manquent pas.

À noter que les plateformes d'échanges risquent de prendre des mesures drastiques pour contrer le phénomène. Sur Twitter, le PDG de Binance Changpeng Zhao, a souligné à quel point la perte financière pour la plateforme est importante lorsqu'un utilisateur retire de l'ETH :

« Les tarifs élevés en gas du réseau de l'ETH posent des problèmes à la plupart des exchanges, avec une perte de 10 à 20 dollars par retrait. Nous devrons tôt ou tard ajuster nos frais de retrait. »

Si la hausse des frais continue à ce rythme, ce sont donc tous les utilisateurs d'Ethereum qui pourraient en pâtir, et non plus seulement les adeptes de la finance décentralisée.

👉 Sur le même thème : Les frais de transaction, un frein pour l’adoption des NFT d’Ethereum ?

 

Le déploiement d'Ethereum 2.0, qui devrait résoudre un tel problème, se fait encore plus attendre par la crypto-communauté. De plus, l'écosystème de la DeFi continuera indéniablement à grossir dans les prochains mois, ce qui provoquera une hausse continuelle des frais d'Ethereum si une solution n'est pas rapidement trouvée.

👉 Pour aller plus loin : Vitalik Buterin admet qu’Ethereum 2.0 est plus compliqué que prévu

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments