La Fondation TRON commencera la nouvelle année en libérant 33,25 milliards de tokens TRX. Aucune indication en ce qui concerne la façon dont les fonds seront dépensés ou utilisés n'a à ce jour été communiquée.

 

Une somme gigantesque

Ces 33,25 milliards de TRX avaient été bloqués par la Fondation TRON après que TRON ait migré de la blockchain Ethereum (ETH) vers son propre mainnet. Un autre mouvement important de la Fondation TRON à la même période a été de brûler 1 000 000 000 de tokens TRX, soit environ 50 millions de dollars lors de l'événement en 2018.

Lors du lancement du mainnet, sur les 99 milliards de TRX disponibles, environ 33 milliards de TRX détenus par la Fondation Tron ont été répartis et bloqués auprès de 1000 adresses du mainnet de TRON. Les adresses concernées sont visibles publiquement sur l'explorateur de blockchain TRONSCAN ici.

L'action a été menée intentionnellement pour « assurer la transparence et l'équité » du Protocole TRON. La décision de bloquer ces fonds sur plusieurs adresses a été prise afin de réduire le risque d'attaques.

Au total, ce sont donc exactement 33,251,933,660 tokens TRX qui devraient être débloqués et mis en circulation au 1er janvier 2020. Cette libération massive représente environ 32% de l'offre totale de tokens TRX et pourrait avoir des effets néfastes sur son prix. À l'heure de l'écriture de cet article, la somme totale que représentent ces tokens est de 445 millions de dollars.

 

TRON écoutera-t-il sa communauté ?

Un tweet diffusé par TRON News, la page officielle retransmettant les nouveautés liées à TRON, a interrogé sa communauté afin de connaître son avis sur ce qu'il devait advenir de ces 33 milliards de TRX. Ce sont alors 3 possibilités qui étaient proposées : investir ces fonds pour développer l'écosystème TRON, les verrouiller à nouveau ou burn une partie des tokens.

Les résultats ont été unanimes, 54,5% des votants souhaiteraient qu'une partie de ces tokens soit burn. La majorité de la communauté craint en effet que cette libération massive de tokens sur le marché ne fasse baisser le prix du TRX :

Il est difficile de prévoir avec certitude que le prix baissera bel et bien, mais cela se produira si la demande de TRX reste la même tandis que l'offre, elle, augmentera potentiellement de 50%.

Procéder au burn de ces tokens pourrait être la meilleure option qui soit afin d'éviter une chute du prix et par conséquent le faire grimper, au moins sur le court terme. C'est notamment ce qu'a fait le Stellar Development Foundation en novembre dernier en brûlant la moitié de son offre totale de tokens XLM. Le cours du token avait alors augmenté de 27% en l'espace de quelques heures avant de redescendre à son niveau précédant le burn.

 

Dans le cas où vous posséder du TRX, prenez vos précautions et préparer vous au pire comme au meilleur en ce qui concerne le prix du token dans les jours à venir. Les réactions du marché sont très souvent imprévisibles, mais il est préférable de se protéger d'une chute soudaine en plaçant un stop-loss ou si vous êtes plus confiant, en plaçant un ordre de vente en conséquence d'une future hausse.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments