1. Le fan token rapproche clubs et supporters
  2. Qu’est-ce qu’un fan token ?
  3. Comment achète-t-on des fan tokens ?
  4. Qu’est-ce qui explique leur succès ?
  5. Quels sont les risques entourant l'utilisation des fan tokens ?
  6. Notre avis sur les fan tokens

Le fan token rapproche clubs et supporters

Si certains se demandent encore à quoi peuvent bien servir les innovations apportées par la blockchain et les cryptomonnaies, les fan tokens constituent une belle preuve de leur utilité. Comparables à certains types de social tokens, ils permettent de resserrer les liens entre les équipes de sport et leurs supporters les plus fervents.

Cette invention, on la doit à l’entreprise Socios.com, qui a déjà noué des partenariats avec les plus grandes équipes de la planète dans une dizaine de disciplines sportives. C’est elle qui a émis le tout premier fan token de l’histoire, celui de la Juventus de Turin en décembre 2019.

Depuis sa création, le modèle inventé par Socios.com a fait ses preuves, et des concurrents commencent à se dessiner. La capitalisation totale de la soixantaine de fan tokens existants représentait près d’un demi-milliard de dollars en avril 2022.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Qu’est-ce qu’un fan token ?

Naturellement, c'est à l’entreprise Socios.com qu'on doit le terme de fan token, utilisé aujourd’hui de manière générique. Et comme son nom l’indique, il s'agit d'un jeton numérique conçu pour les fans.

Concrètement, les fan tokens offrent à leurs détenteurs la possibilité de voter pour des décisions secondaires concernant leur équipe (élire le joueur du mois par exemple). Ils permettent également d'accéder à des récompenses et à des expériences inoubliables proposées par les plus grands clubs de sport du monde.

Comme tout token, le fan token est fongible et échangeable contre d’autres cryptomonnaies. Et si Socios.com a choisi d’émettre ses fan tokens sur la blockchain Ethereum, les nouveaux acteurs de ce marché ont opté pour des solutions maison. Par exemple, la plateforme Binance s’appuie sur sa propre blockchain (la BNB Chain) pour émettre ses fans tokens, tout comme Bitci.com.

À l’heure actuelle, le football est le sport le plus représenté, et de loin, dans la soixantaine de fan tokens existants. Mais d’autres disciplines ont prévu de profiter de cette nouvelle aubaine financière. Cela concerne à l’heure de l’écriture de ces lignes les sports mécaniques, le basketball, le MMA, l’eSport, le tennis, le hockey sur glace, le football américain ou encore le cricket. Mais il y a fort à parier que cette liste va s’allonger avec la démocratisation des fan tokens.

Les fans tokens se concentrent pour le moment sur les domaines du sport et de l’eSport. Mais dans les années qui viennent, ils pourraient très bien conquérir de nouveaux univers, comme celui de la musique ou de la mode.

Des artistes ou des influenceurs pourraient ainsi suivre l’exemple du footballeur Keisuke Honda, qui a créé son propre fan token. Émis sur la plateforme Rally.io, le KSK Honda Coin offre à sa communauté l'opportunité d’accéder à des contenus exclusifs le concernant.

Comment acheter des fan tokens ?

Pour profiter des avantages apportés par les fan tokens, il faut en détenir au moins une unité. Cela suffit pour accéder à toutes les expériences offertes par ces nouveaux outils. Mais certains préfèrent en accumuler de belles quantités. Pourquoi ? Car plus ils détiennent de tokens, plus leurs votes auront du poids pour influer sur les décisions de la vie de leur club préféré.

En pratique, les fan tokens s’achètent à l’aide de cryptomonnaies :

  • Socios.com s’appuie sur son token Chiliz (CHZ), qui permet d’acheter tous les tokens disponibles sur la plateforme ;
  • Binance traite les fan tokens comme les cryptomonnaies disponibles sur sa plateforme. Les acheteurs ont donc accès à différentes paires selon les tokens disponibles. Par exemple, le token de la Lazio Rome peut être acheté contre du Bitcoin (BTC), des Trias (TRY), mais aussi contre les stablecoins Tether (USDT) et Binance USD (BUSD). Ils peuvent également être réglés directement en euros par carte bancaire ;
  • Bitci.com utilise sa propre cryptomonnaie, le Bitcicoin (BITCI).
Binance Découvrir CHZ sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

La vente des fan tokens se fait toujours en deux temps :

  • La vente initiale : lorsqu’ils sont proposés pour la première fois à la vente, les fan tokens s'achètent à prix fixe à une date donnée. C’est ce que Socios.com et Bitci.com appellent une Fan Token Offering (FTO). Binance préfère le terme de Launchpad de fan tokens ;
  • La vente sur le marché secondaire : une fois la vente initiale terminée, les fan tokens s'échangent sur le marché secondaire. Logiquement, les principales plateformes présentes sur ce secteur sont celles de Socios.com, Binance et Bitci.com.

La valeur de chaque fan token est dictée par la loi de l’offre et de la demande. En effet, ils sont tous émis en quantité limitée, ce qui fait que leur prix augmente si de nombreux fans se précipitent pour en acheter.

C’est ce qui s’était passé en 2021 suite à l’annonce de la signature de Lionel Messi au Paris Saint-Germain. Le token PSG avait bondi de +106 % en seulement trois jours. En suivant la même logique, on imagine aisément que le lancement d'une collection de tokens non fongibles (NFTs) accessible uniquement aux détenteurs des fan tokens d'une entité sportive pourrait en faire augmenter la valeur.

En général, le contraire se vérifie également. Une grosse blessure de la star de l'équipe, des contre-performances à répétition ou des sanctions financières sont des événements susceptibles de provoquer une chute du cours.

👉 Pour aller plus loin : Football, blockchain, cryptomonnaies et NFTs : l'amour f(l)ou

Qu’est-ce qui explique le succès des fan tokens ?

En s’appuyant sur la blockchain, les fan tokens proposent une expérience inédite aux fans de sport. D'une part, ils permettent à leurs détenteurs de bénéficier de droits de gouvernance dans la gestion de leur(s) équipe(s) de cœur, en leur donnant un droit de vote sur des décisions secondaires liées au club. D'autre part, ils offrent la possibilité de toucher des récompenses. Et là, l’imagination des entités sportives et des émetteurs de fan tokens constitue la seule limite.

Les récompenses les plus classiques à ce jour consistent à donner des accès prioritaires à des NFTs émis par un club, ou à offrir des places en tribune VIP pour des matchs de gala. Mais ils peuvent également permettre de vivre des expériences inoubliables. L’an dernier, Socios.com avait ainsi fait sensation en offrant la possibilité à 22 détenteurs du fan token du FC Barcelone de disputer un match sur la pelouse mythique du Camp Nou.

 

Du côté des clubs, la raison du succès des fan tokens est évidente : cet outil révolutionnaire leur offre une toute nouvelle manne financière bienvenue dans un contexte économique compliqué. En effet, les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 ont considérablement réduit les rentrées d’argent pour toutes les entités sportives. Mais ce n’est pas qu’une question de gros sous…

Les fans tokens permettent de stimuler l’engagement des supporters, en les impliquant dans certains choix de la vie du club. Certes, il ne s’agit pas de décisions importantes, mais ça reste inédit. Les fans peuvent ainsi voter pour le design du bus de leur équipe, le choix du 3e maillot, la musique d’entrée des joueurs sur le terrain, etc.

👉 Pour en apprendre plus sur les fan tokens dans l'eSport : Le géant français de l’eSport Vitality lance son fan token sur Socios.com

Quels sont les risques entourant l'utilisation des fan tokens ?

Le flou législatif entourant les fan tokens

Comme la plupart des activités nées de la révolution crypto, les fan tokens évoluent dans un flou réglementaire plus ou moins grand selon les pays. Naturellement, ce vide législatif implique une protection inexistante pour les détenteurs comme les émetteurs de ces cryptomonnaies. En cas d’arnaques ou de baisse soudaine des cours, ils restent pour le moment livrés à eux-mêmes.

Les entités sportives sont parfois victimes de cette absence de législations claires en la matière. Le club d’Arsenal s’est ainsi fait épingler en décembre 2021 par l’Advertising Standard Auhority (ASA), l’autorité britannique de la publicité. Il lui était reproché de ne pas assez insister sur les risques liés à l’investissement dans les fan tokens dans ses pubs faisant la promotion du token émis en partenariat avec Socios.com.

La question de la responsabilité des différents acteurs de cet écosystème reste également à régler. En effet, les fan tokens sont émis conjointement par des entités sportives et des sociétés émettrices de tokens, ce qui pose question sur l’identité du responsable en cas de problème pour les détenteurs. Normalement, tous ces détails sont précisés dans le contrat liant les deux entités, mais encore faudrait-il qu’il soit accessible pour les acheteurs.

Pour assurer des pertes minimales pour les différents acteurs, il faudrait imposer une transparence totale sur les conditions d’émission, d’achat, de vente, de transaction. Qui sait ce qu'il se passerait en cas de disparition d'un fan token ? Après tout, les contrats qui lient les émetteurs de tokens comme Binance et les entités sportives n'ont été signés que pour quelques années.

On ne peut pas ignorer qu’ils posent de nombreuses questions, notamment sur les risques de manipulation qu’ils pourraient engendrer. On pourrait très bien imaginer qu’un club rachète une grosse portion de ses fan tokens juste avant de faire une annonce fracassante afin de profiter de la hausse du cours. Idem pour une star qui s’apprêterait à signer un contrat avec un nouveau club : à ce jour, rien ne l'empêcherait d'investir une importante somme d’argent dans les tokens de ce club juste avant l’annonce officielle afin de réaliser des profits.

Enfin, en l’absence de cadre réglementaire, il ne faut pas oublier que les fan tokens restent sous le coup d’une interdiction soudaine dans certains pays.

Vous l’aurez compris, à l’heure actuelle, les risques de dérives restent très élevés.

Un marché encore immature

Investir dans les fan tokens reste complexe pour toutes les personnes étrangères à l’écosystème des cryptomonnaies. Certes, l’expérience utilisateur s’améliore au fil du temps, mais ce n’est pas encore à la portée de tout le monde. Il faut être capable d’ouvrir un portefeuille, d’acheter des cryptomonnaies, puis de les échanger contre des fan tokens. Lorsque l’on n’est pas habitué à toutes ces procédures, les risques d’erreurs sont grands. Mais on note des efforts immenses de la part des acteurs de ce secteur pour éduquer les détenteurs et faciliter les échanges de fan tokens.

L’immaturité du marché des fan tokens s'illustre également par l’échec d’IQONIQ. Cette société, qui comptait concurrencer Socios.com, a été mise en liquidation judiciaire en janvier 2022 après avoir conclu des accords commerciaux avec des équipes de football de renom comme l’Olympique de Marseille, l’AS Monaco, la Real Sociedad ou Crystal Palace.

Finalement, les clubs n’ont pas touché l’intégralité des sommes promises par IQONIQ dans le cadre de leurs partenariats, et les détenteurs du token IQQ ont vu sa valeur chuter au gré des déboires de l’entreprise. Le PDG de la société, Kazim Attila, assure sur Telegram qu'il compte revenir encore plus fort dans les mois qui viennent, mais on attend de voir...

Notre avis sur les fan tokens

Sur le papier, les fan tokens ont tout pour séduire

Ils permettent aux supporters d’avoir enfin leur mot à dire sur certaines décisions de leur(s) équipe(s) de cœur tout en leur offrant de nombreux avantages et autres récompenses.

Les entités sportives, elles, bénéficient d’une nouvelle manne financière aussi providentielle qu'inattendue. Mais pas seulement, car les fan tokens leur permettent de mieux interagir avec leurs communautés de fans, et ainsi booster leur engagement.

En pratique, il reste des zones d’ombre à éclaircir

En attendant l’arrivée de régulations claires à l’échelle mondiale, le marché des fan tokens reste un véritable Far West. Il est sujet à la spéculation et n'échappe pas à une forte volatilité, sans parler des risques de manipulations.

Si vous comptez vous y mettre, nous vous conseillons pour le moment d’investir uniquement pour des raisons affectives, en optant pour le fan token de votre club favori. En 2022, ils s'échangent pour quelques euros, donc vous ne risquez pas de vous endetter. Mais ne soyez pas trop gourmands, et n'investissez que ce que vous êtes prêts à perdre.

Sur le long terme, les fan tokens sont promis à un bel avenir

Il ne faut pas oublier que le tout premier fan token est apparu en décembre 2019. Il s'agit d'un outil complètement nouveau, qui reste à apprivoiser pour tous les acteurs de ce secteur.

Il ne fait aucun doute que les fan tokens ont tous les atouts pour s'imposer sur le long terme, et qu'ils auront leur rôle à jouer dans l'avènement du Web 3.0. Mais le plus excitant, c'est que la plupart de leurs usages restent probablement à inventer. On a hâte de voir ce que cela donnera au cours des prochaines années.

👉 Retrouvez tous nos articles sur les fan tokens

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Avertissement

Le contenu présent sur notre site internet est uniquement à titre informatif. Les informations présentes sur cette page ne constituent ni un conseil en investissement, ni une recommandation d'achat ou de vente. Vous devez toujours faire vos propres recherches et nous vous conseillons de demander un avis financier extérieur.

A propos de l'auteur : Guillaume Huault-Dupuy

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Passionné de pop culture et de nouvelles technologies, j’ai plongé dans le grand bain des cryptos et de la blockchain fin 2017. Depuis, je n’en suis jamais ressorti. Après des années à observer l’expansion de cet univers fascinant, j’ai décidé de mettre mes compétences journalistiques au service de sa démocratisation en rejoignant la team Cryptoast.
Tous les articles de Guillaume Huault-Dupuy.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments