Le premier transfert en euro numérique de fonds de détail

La Banque de France annonce un nouveau test réussi de l'euro numérique en partenariat avec la Banque Centrale de Tunisie. Dans le cadre de cette nouvelle expérimentation, des fonds ont été transférés entre deux particuliers en utilisant de la monnaie numérique de banque centrale (MNBC), explique le communiqué publié ce 13 juillet 2021.

« Cette expérimentation a permis d’apprécier l’intérêt de la MNBC interbancaire pour l’exécution de transfert transfrontières de détail en recourant à une coopération entre banques commerciales et banques centrales pour l’établissement de processus plus efficaces. Cette opération constitue le premier cas d’usage de MNBC interbancaire à des fins de transfert de fonds de détail », explique Nathalie Aufauvre, directrice générale de la stabilité financière et des opérations de la Banque de France.

Comme le souligne le communiqué, il s'agit de la première fois qu'une monnaie numérique banque centrale est utilisée pour des règlements interbancaires transfrontaliers entre des fonds de détail. Un fond de détail est un fonds d'investissement dont le capital a été investi par des investisseurs individuels. Ces fonds ne sont pas destinés aux investisseurs institutionnels.

Pour réaliser cette nouvelle expérience, les deux banques centrales se sont appuyées sur une blockchain privée développée par ProsperUs. Cette start-up tunisienne spécialisée dans la blockchain faisait partie des 8 candidatures retenues par la Banque de France pour ses expérimentations en juillet 2020. Instaclear, une solution de transactions interbancaires proposée par une start-up tunisienne, était également impliquée dans le test.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

👉 Lire également : Selon Morgan Stanley, l’euro numérique pourrait drainer 8% des euros conservés par les banques

L'euro numérique, un outil pour améliorer les paiements transfrontaliers

La Banque de France estime que cette nouvelle expérimentation « ouvre la voie à des réflexions plus importantes entre les banques centrales sur l’amélioration des paiements transfrontières ». Afin d'améliorer et d'accélérer les paiements transfrontaliers, la banque centrale a déjà mené une expérimentation analogue avec l'Autorité monétaire de Singapour il y a quelques jours.

« Cette plateforme […]  est de nature à renforcer la transparence, la célérité et l’économie des coûts », estime Mohamed Sadraoui, directeur général du développement et de la surveillance des systèmes à la Banque Centrale de Tunisie.

Initié en mars 2020, le programme d'expérimentation de la Banque de France a déjà donné lieu à 7 tests réussis. D'ici l'automne 2021, le projet sera progressivement suspendu. D'autres expériences similaires devraient encore être menées d'ici là.

👉 Sur le même thème – Euro numérique : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Boux

Wow la banque centrale de Tunisie ... Pays en guerre et chaos depuis 10 ans, j'ai froid dans le dos , on valide du coup ?