Un euro numérique qui drainerait les banques

Selon Reuters, qui rapporte cette analyse, les conséquences du lancement d’un euro numérique seraient particulièrement perceptibles pour les banques commerciales. Ce sont 8 % des fonds déposés par les clients situés dans la zone euro qui pourraient s’envoler.

Morgan Stanley part du scénario le plus pessimiste pour les banques, avec des citoyens européens qui déposeraient en moyenne 3 000 euros dans leur wallet numérique. 3 000 euros correspondent au seuil maximal théorique évoqué par la Banque Centrale Européenne, qui souhaiterait limiter la quantité de fonds détenus sur le wallet.

👉 A lire – La banque Morgan Stanley offre une exposition au Bitcoin (BTC) à ses clients les plus fortunés

Des pays différemment touchés

Si cela survenait, 873 milliards d’euros quitteraient les banques. Selon Stanley Morgan, l’impact sur les économies d’ampleur pourrait être limité, mais pour des pays comme la Lituanie, l’Estonie, la Slovénie ou la Grèce, les choses seraient différentes. L’analyse estime ainsi que pour ces pays, ce sont 17 à 30 % de tous les dépôts qui quitteraient les banques.

Le scénario reste bien sûr improbable, les consommateurs des pays mentionnés plus haut ne souhaitant sans doute pas convertir une part aussi importante de leurs avoirs. Mais dans le cas où les particuliers ne convertiraient que 12 % de leurs euros en euros numériques, un pays comme la Grèce verrait quand 10 % des euros des banques s’envoler vers les wallets numériques.

👉 Découvrez aussi – Union européenne : un projet de portefeuille numérique pour prouver l’identité des citoyens

Prévoir l’impact de l’euro numérique

L’euro numérique est encore très loin d’être développé, ces scénarios ne sont donc bien sûr que des conjectures. Mais ils montrent bien que l’impact sur les banques commerciales pourrait être particulièrement fort, même avec une limitation de 3 000 euros pour les wallets numériques.

Les banques ont cependant le temps de voir venir les choses. La Banque centrale européenne (BCE) hésite en effet, et n’envisage pas de lancer l’euro numérique avant mars 2025 au plus tôt. De quoi laisser de la place pour des stablecoins et autres cryptomonnaies ? C’est l’espoir d’une partie de la communauté crypto…

👉 Pour aller plus loin – Euro numérique – Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments