Une liste plutôt hétérogène

En mars dernier, la Banque de France lançait un appel à candidatures pour des expérimentations de monnaie digitale de banque centrale (MDBC) dans les règlements interbancaires.

À l’issue du dépouillement des dossiers reçus le 15 mai dernier, voici les 8 candidatures ayant été retenues (par ordre alphabétique) :

  • Accenture
  • Euroclear
  • HSBC
  • Iznes
  • LiquidShare
  • ProsperUS
  • Seba Bank
  • Société Générale - Forge

Parmi de grands groupes comme HSBC, Accenture et la Société Générale, se sont glissées des sociétés moins connues du grand public. On y retrouve ainsi des startups blockchain comme Iznes et LiquidShare ainsi que la banque crypto-friendly Seba Bank.

 

L'euro numérique bientôt sur les rails

Comme le précise le communiqué, les candidats seront sujets à diverses expérimentations :

  • explorer de nouvelles modalités d’échange d’instruments financiers (hors crypto-actifs) contre monnaie de banque centrale
  • tester le règlement en monnaie digitale de banque centrale afin d’améliorer les conditions d’exécution des paiements transfrontières
  • revisiter les modalités de mise à disposition de la monnaie de banque centrale.

Pour débuter ce projet, la Banque de France engagera dans les prochains jours les travaux préliminaires avec chacun des huit candidats afin que des expérimentations soient réalisées au cours des prochains mois :

« La forte mobilisation autour de cet appel à candidatures témoigne de l’intérêt des acteurs de la finance et de la technologie pour cette démarche visant à explorer les apports potentiels d’une monnaie digitale émise par la banque centrale pour améliorer le fonctionnement des marchés financiers, en particulier les règlements interbancaires. »

La Banque de France conclut en soulignant que les enseignements tirés de ces expérimentations constitueront une contribution directe à la réflexion globale de l’intérêt d’une monnaie digitale de banque centrale.

Le lancement des premières expérimentations pour la création d'un euro numérique débute donc officiellement. Reste à voir sur quelle échelle de temps celles-ci se dérouleront.

👉 Pour aller plus loin : Premiers tests réussis pour la blockchain de la Banque de France

 

En parallèle, les expérimentations de monnaies numériques de banque centrale avancent elles aussi à travers le monde.

Bien que le yuan numérique de la Chine soit sans aucun doute le plus en avance en comparaison aux autres MDBC, l'Union européenne par l'intermédiaire de la Banque de France et d'autres institutions ne semblent pas ménager leurs efforts.

👉 Sur le même thème : Le Uber chinois DiDi va utiliser le yuan numérique

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments