Adam Back considère Ethereum comme une arnaque

Adam Back a abordé le sujet dans un tweet publié hier, où il fait la liste de projets qui seraient selon lui des systèmes de Ponzi :

« Bitconnect, Charles Ponzi, Ethereum, OneCoin, Cardano, Ripple, Bernie Madoff, Stellar, Dan Larimer… Ils se ressemblent tous pour moi. »

Pour rappel, Bitconnect et OneCoin sont des arnaques avérées, Charles Ponzi est l’homme qui a donné son nom à une escroquerie courante, qui a notamment été utilisée par l’homme d’affaires Bernie Madoff.

Interrogé sur les raisons pour lesquelles il pense qu’Ethereum est une arnaque, Adam Back a botté en touche, expliquant : « Avoir 70% [de pièces] préminées vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet. Quel est le plus gros scam à votre avis : Ripple ou Ethereum ? »

👉 Lisez également : L’arnaque OneCoin aura sa propre série télévisée

Une analyse pas tout à fait objective

Pour rappel, Adam Back est à l’origine de Blockstream, qui a créé une sidechain du Bitcoin. Il est par ailleurs lié à Satoshi Nakamoto, avec qui il correspondait lors de la création du BTC. Il est donc partisan acharné de la première crypto-monnaie, et ce n’est pas la première fois qu’il critique les altcoins. En octobre 2019, il avait ainsi expliqué que les altcoins pourraient être menacés par les sidechains de Bitcoin.

On accordera cependant à Adam Back qu’il n’est pas le seul à douter de la légitimité du second réseau de crypto-monnaie. Hier, on apprenait également que Bloomberg considérait la percée récente de l’Ether (ETH) comme « spéculative », alors que le prix du Bitcoin serait soutenu par une offre et une demande plus solides. Par ailleurs, la publication a noté qu’Ethereum souffre d’une très forte compétition avec d’autres plateformes cryptos similaires.

Qu'en dit le principal intéressé, Vitalik Buterin ? Il a balayé d'un revers de main les critiques d'Adam Back, en taclant les « Bitcoin maximalists » au passage :

« Réciter de la vieille propagande devient de moins en moins efficace. L'Ethereum progresse, la Proof-of-Stake et le sharding progressent, et les rollups sont là, grâce à un grand écosystème distribué qui travaille en parallèle. Les pages de l'histoire ne seront pas favorables au maximalisme. »

 

Découvrez l'ETH sur Binance »

 

Tout cela va cependant à l’encontre d’une analyse publiée en mai par Blockfyre, qui expliquait que l’ETH était à l’époque fortement sous-évalué. Depuis, l’actif natif d’Ethereum a fait des bonds : parti de 207 dollars à la fin mai, il a bondi jusqu’à plus de 400 dollars au début du mois d’août, et semble décidé à continuer à progresser.

👉 A lire à ce sujet : Le revenu des mineurs d’Ethereum a augmenté de 80% en un mois

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments