Lors de la récente conférence Transylvania Crypto, un panel d'experts dont Adam Back, CEO de Blockstream et co-auteur du whitepaper sur les sidechains ont fait le point sur le potentiel futur des sidechains du Bitcoin (BTC).

 

Des altcoins sans fonctionnalités

Rappelons que Blockstream est la société qui a lancé la sidechain Liquid l'année dernière, en septembre. Liquid est une sidechain Bitcoin qui relie 23 grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies et propose des transactions privées et très rapides.

L'idée originelle des sidechains était que les utilisateurs pouvaient déplacer leurs bitcoins entre plusieurs blockchains complètement différentes, ce qui leur permettait d'utiliser un large éventail de nouvelles fonctionnalités par ce biais. Ce n'est pas la voix qui a été empruntée par la communauté et ce serait la raison pour laquelle de très nombreuses altcoins ont vu le jour. Adamn Back a déclaré :

Dans l'histoire des altcoins, il semble qu'il y ait eu une période où un grand nombre d'entre elles n'avaient aucune fonctionnalité. Et c'est ce qui s'est passé. Ensuite, les gens ont commencé à avoir besoin d'une nouvelle façon de les promouvoir, alors ils ont ajouté des fonctionnalités. Certaines d'entre elles étaient de véritables caractéristiques, et d'autres étaient là pour le marketing.

 

Un retournement de situation encore possible ?

Adam Back est convaincu que la structure modulable du Bitcoin permettra de créer de nombreux produits basés sur des extensions. Cela suffirait selon lui à motiver les développeurs à se concentrer sur ce type de solutions plutôt que de créer de nouvelles altcoins :

La stimulation financière restera, mais elle aura moins de crédibilité parce que si vous avez un mécanisme d'extension très facile à utiliser pour Bitcoin [...] il n'y a pas vraiment de bonnes raisons de le faire autre part.

Adam Back a pris l'exemple d'Internet pour illustrer ses propos en déclarant que son développement serait tout aussi désordonné s'il y avait des centaines de copies forkées de son protocole sous-jacent, TCP/IP. Il a conclu en ajoutant que les protocoles de surcouche tels que le Lightning Network pourraient également rendre les autres processeurs de paiement inutiles.

 

Il est évident que le CEO de Blockstream défend la sidechain Liquid et qu'il souhaite convaincre la communauté d'utiliser cette alternative plutôt que de se diviser autour d'une masse importante d'altcoins. Cependant, il ne sera pas facile de réduire l'Ethereum (ETH) et d'autres altcoins majeures à néant. Même si le Bitcoin reste toujours la cryptomonnaie la plus dominante du marché, certaines ont conquis une forte fraction de la communauté et ont très peu de risques de disparaître même si les sidechains se développent.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments