Les banques américaines surveilleront les réserves qui adossent les stablecoins

Comme le rapporte Forbes, l’avancée est majeure : elle permet officiellement aux institutions de « conserver des dépôts en tant que réserve pour les stablecoins ». Les stablecoins font bien sûr déjà usage de banques, il s’agit donc de formaliser le rôle de surveillance de ces dernières. C’est l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) qui a clarifié ce nouveau rôle, dans une lettre publiée hier. L’OCC réglemente de grandes banques américaines, comme J.P Morgan ou Wells Fargo.

Il faut noter que la Securities and Exchange Commission (SEC), un gendarme financier américain qui se montre habituellement plutôt hostile au secteur des cryptomonnaies, a également appuyé cette mesure. Elle a ainsi expliqué :

« Nous pensons que les participants au marché peuvent structurer et vendre un actif numérique d’une telle manière qu’il ne constitue pas un titre financier. »

👉 Lisez notre présentation des stablecoins

Tous les stablecoins ?

Il faut cependant noter que seuls les stablecoins qui sont adossés par des devises fiat au ratio 1:1 sont concernés. C’est-à-dire des cryptomonnaies comme Tether (USDT), l’USDC… Mais pas le PAX Gold (PAXG) par exemple, puisque ce dernier est adossé à l’or.

Le responsable de l’OCC, Brian P. Brooks, a confirmé que cette décision avait été accélérée par la masse monétaire que représentent actuellement les stablecoins :

« Les banques nationales et les associations fédérales d’épargne conduisent actuellement des activités liées aux stablecoins, qui représentent chaque jour des milliards de dollars. Cette opinion permet donc d’amener plus de clarté en terme de régulation pour les banques. »

Cela permettra également aux stablecoins de montrer patte blanche auprès des régulateurs et de leurs utilisateurs, selon la lettre de l’OCC : « Plusieurs de ces émetteurs [de stablecoins] font la promotion de ces réserves – et du fait qu’elles sont déjà stockées dans des banques – pour prouver la fiabilité de leurs stablecoins. » Les banques qui se chargeront de stocker les réserves devront procéder à une vérification par jour au minimum, afin de confirmer qu’un stablecoin est toujours 100% adossé à une réserve fiat.

👉 Lisez également : Depuis juillet, le market cap des stablecoins a augmenté de 100M$ par jour

 

Les régulateurs de tous bords montrent souvent une certaine hostilité quand il s’agit de prendre en compte le secteur des cryptomonnaies. À l’exception notable des stablecoins, qui ont pris une grande ampleur depuis l’année dernière. En janvier dernier, la Banque de France admettait ainsi que les stablecoins pouvaient avoir un impact positif. Mais la méfiance reste palpable, comme l’a montré le Conseil de stabilité financière du G20, qui a publié récemment 10 recommandations pour la prise en compte des stablecoins.

👉 Découvrez aussi : Binance détiendrait plus d’un milliard de dollars en stablecoins ERC-20

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments