eNaira : la Banque centrale du Nigéria mise sur le NFC pour booster l'adoption de sa monnaie numérique

Tandis que l'introduction d'un dollar numérique suscite des divergences dans l'arène politique américaine, le Nigeria demeure déterminé à faire de l'adoption de son eNaira un succès, malgré les obstacles antérieurs. Récemment, la Banque centrale du Nigéria a accompli une avancée significative en optimisant son application mobile grâce à l'intégration de la technologie Near Field Communication (NFC). Quelles répercussions cela entraîne-t-il pour la MNBC nigériane ? 

eNaira : la Banque centrale du Nigéria mise sur le NFC pour booster l'adoption de sa monnaie numérique

eNaira : l'innovation s'accélère avec la technologie NFC

En octobre 2021, le Nigéria a fièrement dévoilé l'eNaira, le positionnant ainsi parmi les pays à émettre une monnaie numérique de banque centrale (MNBC). Cependant, le taux d'adoption n'a pas répondu aux attentes escomptées.

Malgré cela, la Banque centrale du Nigéria (CBN) ne se laisse pas décourager et cherche à relever ce défi en étudiant différentes approches pour encourager davantage de personnes à utiliser la version numérique de sa monnaie.

Dans cette optique, la CBN a pris des initiatives pour stimuler l'adoption de l'eNaira en améliorant son application mobile. D'après un rapport du média local The Sun, la Banque centrale du Nigéria a intégré la technologie Near Field Communication (NFC) à l'application.

Grâce à cette intégration, les utilisateurs pourront effectuer des paiements rapidement sans avoir besoin d'une connexion Internet ou de saisir manuellement les coordonnées de paiement.

Tout ce qu'ils auront à faire, c'est rapprocher leur appareil mobile des terminaux de paiement, et la magie opère grâce à la communication en champ proche. En un geste simple, les transactions se dérouleront sans accrocs, offrant ainsi une expérience utilisateur encore plus fluide.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

La technologie NFC : Un levier pour stimuler l'adoption

Contrairement aux versions antérieures qui utilisaient des codes QR, l'intégration de la technologie NFC représente une avancée significative dans l'adoption de l'eNaira, comme le souligne la Banque centrale du Nigéria.

Lors d'un atelier de sensibilisation à l'eNaira tenu à l'Université d'Abuja, Joseph Angaye, directeur adjoint du département de gestion des risques de la Banque centrale du Nigéria, a souligné l'importance de cette mise à niveau pour améliorer l'expérience utilisateur :

« L'application eNaira présente de nombreux avantages. Dans un monde en pleine transition numérique, la Banque centrale du Nigéria ne peut se permettre d'être à la traîne. Lorsqu'une nouvelle technologie émerge, nous l'adoptons rapidement. D'ailleurs, nous étions parmi les pionniers à lancer l'application eNaira. »

👉 Formez-vous à la blockchain et aux cryptomonnaies avec la Blockchain Business School

Formez-vous au Web3 et à l'IA avec la Blockchain Business School

La MNBC programmable : un dilemme entre innovation et protection des libertés

Joseph Angaye a révélé que l’eNaira sera dotée de fonctionnalités de programmabilité, permettant ainsi une allocation ciblée des fonds aux programmes gouvernementaux désignés.

« L'application offre de nombreuses utilisations et avantages. Elle peut être programmée, par exemple, pour être utilisée à Abuja ou dans un lieu spécifique, ou encore pour être dépensée de manière spécifique, comme nous la programmons. »

Cette approche vise à réduire les risques de fraude en garantissant que les fonds transférés vers le portefeuille eNaira ne servent qu'aux fins prévues.

« Il est donc crucial pour l'exécution des programmes d'intervention. Par exemple, si nous souhaitons allouer des fonds aux agriculteurs pour l'acquisition d'outils spécifiques, nous pouvons le programmer en conséquence. »

Bien que l’eNaira permette des transactions rapides et facilite l'inclusion financière, sa programmabilité présente des risques significatifs pour la vie privée et la liberté financière des individus.

Par exemple, les autorités pourraient aisément geler les comptes de personnes en désaccord avec leurs politiques ou encore limiter les transactions financières des individus de manière arbitraire. De tels abus de pouvoir ne sont pas nouveaux dans le pays, comme nous l'avons récemment vu lors de la refonte du Naira sous l'ancien gouverneur, Godwin Emerfiele.

Face à ces risques, les inquiétudes concernant les libertés individuelles et la vie privée sont de plus en plus prononcées. C'est pourquoi les MNBC font actuellement l'objet de vives controverses, surtout aux États-Unis, où le projet de dollar numérique suscite des tensions considérables. Certains législateurs, parmi lesquels le gouverneur de Floride, Ron DeSantis et le sénateur Ted Cruz, se mobilisent pour s'opposer farouchement à son développement.

💡 La Banque de France dévoile le « Cash+ » : l'euro numérique disponible courant 2027

Source : The Sun

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Meta, Coinbase, Ripple, Kraken et d’autres créent une coalition pour lutter contre les arnaques de type « pig butchering »

Meta, Coinbase, Ripple, Kraken et d’autres créent une coalition pour lutter contre les arnaques de type « pig butchering »

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?