MNBC : la Banque de France dévoile le « Cash+ », l'euro numérique disponible courant 2027

Cash+ : voici le nouveau nom de l'euro numérique. D'après la Banque de France, il sera disponible aux citoyens européens d'ici 5 à 6 ans. Sa gestion et son émission reviendront à la Banque centrale européenne (BCE), mais des doutes persistent sur le réel intérêt d'une telle innovation. Quelles sont les inquiétudes des Français vis-à-vis de cette monnaie numérique ?

MNBC : la Banque de France dévoile le « Cash+ », l'euro numérique disponible courant 2027

L'euro numérique disponible d'ici 5 à 6 ans

François Villeroy de Galhau, l'actuel gouverneur de la Banque de France, a récemment tenu un discours au sujet des innovations du secteur bancaire. Après un rapide rappel du récent effondrement des banques américaines survenu en début d'année, à l'instar de la Silicon Valley Bank, l'homme à la tête de l'institution financière s'est concentré sur le développement de l'euro numérique.

🎧 Écoutez cet article et toute l'actualité du Web3 au format podcast sur Spotify

Dénommé Cash+, l'objectif de cet euro numérique reste encore mystérieux. Avec un déploiement prévu entre 2027 et 2028, sa principale fonction sera d'être une monnaie numérique utilisable par l'ensemble des pays membres de l'Union européenne (UE). Il sera émis et contrôlé par la Banque centrale européenne (BCE).

François Villeroy de Galhau affirme que cette technologie ne remplacera pas les pièces et les billets. Pourtant, rien que par son nom, le Cash+ sous-entend dépasser les pièces de monnaie.

Par la même occasion, le gouverneur de l'institution française déclara que l'un des avantages du Cash+ sera d'être plus avantageux que l'argent liquide :

« Mais le « Cash+ » apportera des avantages significatifs par rapport aux billets : il permettra à chacun d’utiliser la monnaie de banque centrale [MNBC] dans le e-commerce, pour les paiements à distance entre pairs (peer-to-peer), ainsi que pour les paiements conditionnels. »

Pourquoi maintenir une telle ambivalence sur l'argent liquide ? La Banque de France sait que l'un de ses enjeux est d'obtenir la confiance des Français qui s'inquiètent pour leur liberté. Le cash, en tant que moyen de paiement, est la promesse d'une transaction épargnée de toutes données personnelles transmises à des fins commerciales, ainsi qu'une liberté contre la censure.

De son côté, François Villeroy de Galhau assure que le respect de la vie privée et la confidentialité des données font partie intégrante des valeurs défendues par la BCE. Toutefois, des questions restent en suspens sur le contrôle que pourrait avoir l'institution sur les fonds des Français.

👉 MNBC : Comprendre les monnaies numériques en quelques minutes

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Un Cash+ similaire à un stablecoin euro ?

Émis sur des blockchains, les stablecoins sont des cryptomonnaies adossées à une monnaie fiduciaire comme l'euro et le dollar. Ils sont diffusés par des entreprises privées qui en contrôlent l'intégralité des fonds, en restant en accord avec les lois en vigueur.

D'après François Villeroy de Galhau, cette monnaie numérique de banque centrale (MNBC) sera aussi contrôlée par une organisation centralisée, la BCE. Cette situation pose de nombreuses questions sur les risques de censure que pourraient subir certains citoyens européens.

D'ailleurs, notons que le gouverneur de la Banque de France a déjà annoncé les limites de l'euro numérique. Pour contrôler plus simplement la masse monétaire de l'UE et les flux de transaction en euro, l'institution française annonce que les comptes en Cash+ seront limités à un plafond de dépôt :

« Une limite de détention s’appliquera aux comptes en euro numérique, et garantira que l’euro numérique serve de moyen de paiement, plus que de réserve de valeur. »

Avec cette monnaie numérique, la BCE s'engage dans un double combat. D'un côté, face à la Chine et les États-Unis, pour rester à jour avec les dernières innovations. De l'autre, face au Bitcoin (BTC), qui promet à chaque internaute une liberté et une protection des données inégalable.

👉 Comment acheter du Bitcoin (BTC) en 2023

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Source : Banque de France

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Defendini florent

Les CBDC ou en français MNBC seront la mort des libertés individuelles il faut contrer ça !

Delight

Soyons clair : les banques centrales mettent en place un "équivalent" aux cryptos, et surtout pour duper le peuple. Ils le font un peu en panique devant le séisme monétaire qui s'annonce. Ne soyez pas dupes.. une mnbc n'est PAS une crypto décentralisée, elle est tout le contraire même.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Bitcoin : les 5 indicateurs à utiliser sur TradingView pour se positionner

Bitcoin : les 5 indicateurs à utiliser sur TradingView pour se positionner

Emporté par le marché, Solana corrige – Le SOL est-il toujours en bonne position pour surperformer ?

Emporté par le marché, Solana corrige – Le SOL est-il toujours en bonne position pour surperformer ?