Scandale de la refonte du naira : le gouverneur de la banque centrale du Nigeria aux arrêts

Le gouverneur de la Banque centrale du Nigéria (CBN), Godwin Emefiele, est au centre d'un scandale majeur qui secoue actuellement le pays. Les récentes révélations font état d'allégations graves de corruption et d'abus de pouvoir, créant une véritable onde de choc à travers le pays. Cette affaire prend racine dans « une escroquerie » liée à la refonte du naira, la monnaie nationale, soulevant ainsi des questions cruciales concernant l'intégrité du système financier centralisé.

Scandale de la refonte du naira : le gouverneur de la banque centrale du Nigeria aux arrêts

Naira au Nigéria : refonte monétaire ou manœuvre politique ?

Depuis février dernier, l'économie nigériane est plongée dans un véritable chaos suite à une décision de la banque centrale visant à remplacer tous les anciens billets en circulation par de nouvelles coupures.

Le 23 novembre 2022, l'ancien président Muhammadu Buhari, accompagné de son fidèle collaborateur, le gouverneur de la Banque centrale, Godwin Emefiele, a officiellement dévoilé les nouveaux billets de naira d'une valeur de 200, 500 et 1000 nairas. 

Lors de cette annonce, Emefiele a clairement indiqué que les anciens billets seraient légalement invalides à partir du 31 janvier 2023, donnant ainsi aux Nigérians seulement deux mois pour échanger leurs anciens billets

Cependant, sur le terrain, cette décision s'est révélée peu pratique, ce qui a suscité de vives contestations et de nombreuses plaintes de la part des résidents du pays. Les Nigérians ont rencontré des difficultés pour obtenir les nouveaux billets, se trouvant dans des situations embarrassantes.

En parallèle, des rumeurs persistantes ont circulé, suggérant que la décision de refondre la monnaie nationale aurait été influencée par de puissantes personnalités au sein du gouvernement, dans le but de servir leurs intérêts privés. Notamment en faisant obstacle à Bola Tinubu, le candidat du parti au pouvoir, lors de l'élection du 25 février 2023.

Malheureusement, cette politique a engendré d'importantes difficultés pour les Nigérians, dont la pénurie de nouveaux billets en naira. La Banque centrale du Nigéria s'est retrouvée incapable de répondre à la demande, plongeant ainsi le pays dans une crise de liquidités et provoquant d'interminables files d'attente aux guichets bancaires et aux distributeurs automatiques. 

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Le gouverneur de la banque centrale et le chef de l'EFCC impliqués

Le 29 mai 2023, le nouveau président du Nigéria a pris ses fonctions, succédant à Muhammadu Buhari. Pendant le mandat de Buhari, Godwin Emefiele a bénéficié d'un fort soutien en tant que gouverneur de la banque centrale, occupant ce poste durant près de huit ans, de 2015 à 2023.

Pourtant, le poste de gouverneur de la banque centrale devrait normalement être apolitique et non partisan, conformément aux règlements nigérians. Malgré cela, Emefiele a affiché un soutien inconditionnel au pouvoir en place, notamment au président sortant, sans tenir compte des conséquences.

Il a même tenté de se présenter contre Bola Tinubu lors des primaires de l'APC (All Progressives Congress), le parti au pouvoir, afin de devenir le candidat du parti pour l'élection présidentielle de 2023. Cependant, ces prises de position de Godwin Emefiele ont fini par lui coûter cher. 

En février, le Département des services d'État (DSS) avait tenté d'arrêter et de poursuivre le gouverneur de la banque centrale pour des allégations de financement du terrorisme, de fraude et de détournement de fonds publics, sans succès.

Sa récente arrestation le 14 juin n'a donc pas été une surprise. Certains analystes, dont Abiola Gbemisola, estiment qu'il ne s'attendait pas à ce que Godwin reste en fonction sous la nouvelle administration, soulignant certaines politiques controversées qu'il a mises en place au cours de sa carrière.

« Plutôt que de se concentrer sur la réduction de l’inflation, il a contribué à la forte inflation du Nigéria, en donnant de l’argent au gouvernement fédéral, en imprimant de la monnaie, essentiellement pour accorder des prêts. »

À l'heure actuelle, le Département des services d'État détient le gouverneur et Abdulrasheed Bawa, président de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC), en raison de soupçons de complicité dans l'escroquerie liée à la refonte du naira.

Les abus de pouvoir dans la gestion de la monnaie centralisée

Le lancement de l'e-naira, la monnaie numérique de banque centrale du Nigéria (MNBC), a suscité des controverses et a engendré d'importants défis économiques. Malgré les objectifs de la Banque centrale visant à lutter contre l'inflation et à moderniser le système monétaire, la mise en place de cette MNBC a suscité des difficultés croissantes et une frustration parmi la population.

Godwin Emefiele, qui s'était auparavant opposé aux cryptomonnaies, n'a pas réussi à faire du e-naira la solution tant attendue. Au contraire, sa politique a contribué à aggraver la situation, avec un taux d'inflation dépassant les 22 %. Cette situation a poussé les Nigérians à se tourner vers des modes de paiement alternatifs, notamment le Bitcoin.

En plus des conséquences de la refonte du naira, les Nigérians doivent maintenant faire face à une inflation galopante et à la hausse des prix du carburant, des denrées alimentaires et de l'électricité. Ces problèmes se sont intensifiés depuis la fin de la subvention sur le carburant.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Sources : Sahara Reporters, Apnews

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Et si le Bitcoin chutait à 42 000 $ après le halving ? Des analystes de JP Morgan en sont convaincus

Et si le Bitcoin chutait à 42 000 $ après le halving ? Des analystes de JP Morgan en sont convaincus

Mars sera-t-il le mois de la correction ou d'un nouvel ATH pour le Bitcoin ? Analyse du BTC du 1er mars 2024

Mars sera-t-il le mois de la correction ou d'un nouvel ATH pour le Bitcoin ? Analyse du BTC du 1er mars 2024

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?