Le hardware wallet Ellipal

 

Tutoriel Ellipal hardware wallet

 

Si on souhaite s’équiper d’un hardware wallet pour sécuriser ses cryptomonnaies, il y a quelques marques qui reviennent. La plupart d’entres vous doivent connaître l’entreprise Ledger, qui commercialise le Nano S, le Nano X et le Blue. Et peut-être également les hardware wallets de chez Trezor : le One et le Model T. Mais aujourd’hui c’est un wallet moins connu que je vous présente, le wallet Ellipal, prenant la forme d’une sorte de petit smartphone.

Le wallet n’arrive pas seul mais accompagné d’une application mobile. Cette dernière permet d’accéder aux valeurs des cryptomonnaies, mais également à d’autres informations, comme la liste des cryptomonnaies et leurs graphiques, à la manière du site Coinmarketcap. Il y a aussi un onglet qui met en avant différentes actualités de l’éco-système blockchain. Ellipal a également mis en place un token ERC-20. Elle a pour objectif de récompenser les utilisateurs actifs qui relaient les nouveautés de l’entreprise sur les réseaux sociaux. Vous pouvez donc en obtenir en liant votre compte Ellipal à un compte Twitter ou Facebook par exemple et en suivant les comptes Ellipal sur ces réseaux sociaux.

Découvrir Ellipal

 

Le wallet Ellipal

 

Présentation

Comme présenté, le wallet proposé par Ellipal ressemble à un petit smartphone qui pourrait évoquer les premiers téléphones tactiles. Il possède un appareil photo, qui permettra de scanner des QR codes contenants différentes informations, notamment des adresses publiques lors de transferts.

Il permet le stockage de nombreuses cryptomonnaies, les principales notamment comme le BTC ou l’ETH ainsi que tous les tokens ERC-20 et beaucoup d’autres. En revanche, il manque quelques cryptomonnaies assez importantes comme le XTZ ou l’XMR qui restent encore en développement. La liste complète des monnaies disponibles peut être retrouvée sur leur site web.

 

Contenu de la boîte

 

Le boîtier est très simple, mais semble assez solide. La boîte contient plusieurs couches, la première contenant le wallet en question. Déjà chargé en partie, nous pouvons donc l’utiliser rapidement. Ensuite nous retrouvons le câble permettant de se connecter sur un ordinateur ou une prise USB pour le chargement. Viennent ensuite en dernier lieu le manuel d’utilisation ainsi que la feuille sur laquelle vous pourrez stocker votre phrase de récupération : on en reparlera lors de la configuration du wallet.

 

Prise en main du wallet Ellipal

ellipal-cryptoast

 

L’écran tactile de ce hardware wallet rend son utilisation beaucoup plus simple au quotidien. Par rapport aux deux boutons disponibles sur les modèles Nano de Ledger ,c’est beaucoup plus plaisant.

 

Mise en place d’un compte

Lorsque vous allez allumer pour la première fois votre wallet Ellipal, vous allez être invité à créer, récupérer ou importer un compte. Ces comptes contiennent les différentes clés (publiques, privées) des cryptomonnaies supportés par le système. Si c’est comme moi la première fois que vous utilisez ce genre de wallet, créez-vous un nouveau compte, on suivra la procédure ensemble.

 

 

Il vous faudra choisir le nom du compte que vous voulez créer, et le mot de passe associé, que vous utiliserez notamment pour signer les transactions. Vous pouvez utiliser le clavier virtuel habituel, mais le wallet dispose également d’un clavier de sécurité, dont les touches sont réparties aléatoirement. Ensuite l’étape suivante est très importante, vous allez devoir noter la phrase de récupération qui va vous être affichée. Pour expliquer rapidement, cette phrase est composée de 24 mots choisis au hasard parmi une longue liste de mots anglais. Vous pouvez la noter sur le papier fourni dans la boîte du wallet. Mais vous pouvez également acheter un outil spécialement créé pour sécuriser votre précieuse phrase : je vous présente notamment le Billfodl dans un autre article.

 

etape2

 

Voilà, votre compte est configuré. Vous aurez remarqué la simplicité de la mise en place de la phrase de récupération grâce à l’écran tactile. En effet par rapport au Nano X que je j’ai récemment présenté, la validation de la phrase mnémotechnique était beaucoup plus longue, il fallait faire défiler les possibilités en cliquant sur l’un des deux boutons disponibles.

Nous arrivons donc sur le menu principal proposé par le wallet Ellipal. Vous retrouverez les différentes cryptomonnaies disponibles. Vous pouvez en retirer ou en ajouter si vous ne les utiliser pas par exemple. Il y a différents boutons pour chaque cryptomonnaies :

  • L’un affiche un QR code qui permet la connexion via l’application mobile Ellipal.
  • Un second affiche simplement votre adresse publique, sous forme de QR code et sous forme littérale.
  • Le dernier permet de valider des transactions réalisées sur l’application mobile.

 

 

Et c’est tout. Votre compte étant configuré, vous pouvez jouir de toute les possibilités que ce wallet offre, en garantissant la sécurité de vos précieux fonds.

 

Connecter l’application mobile à votre wallet

Si vous avez un smartphone assez récent, cela peut être très intéressant d’utiliser l’application mobile pour utiliser toutes les fonctionnalités du wallet. Elle permet notamment de surveiller vos actifs et leurs valeurs facilement sans avoir besoin d’accéder au boîtier. Mais également de lancer des transactions, qui devront tout de même être signées par le hardware wallet. On verra cette partie dans la suite de l’article.

Afin de synchroniser les deux appareils et d’ajouter votre compte ou vos différents comptes sur l’application mobile, il vous faut récupérer les QR codes de connexion. Ils sont disponibles sur le menu principal en cliquant sur le bouton mis en avant ci-dessous. Dans l’application il vous suffit d’ajouter un nouveau compte, en sélectionnant l’option « Connection to cold wallet ». Ensuite il vous faut suivre les instructions de scan des deux QR codes.

L’opération est très simple : une fois les QR codes scannés, la synchronisation est faite et vous avez accès au solde de vos cryptomonnaies.

 

Acheter un Ellipal

 

Déplacer ses cryptomonnaies

 

Transférer ses cryptomonnaies sur le wallet Ellipal

Allons plus loin dans la découverte de ce wallet en transférant des fonds sur celui-ci. Dans cet exemple, je vais créditer ce compte Bitcoin depuis la plateforme Coinbase. Mais cela fonctionnera de manière similaire pour d’autres cryptomonnaies, venant de différentes origines. Il vous faut dans un premier temps obtenir votre adresse, que vous pouvez récupérer directement dans le wallet mais également sur l’application mobile. L’application permet notamment de bénéficier du copier/coller pour vous faciliter la tâche.

 

adresse-bitcoin

 

Nous avons donc récupéré notre adresse Bitcoin. Rendons-nous maintenant sur le site de Coinbase, afin de transférer quelques bitcoins qui sont stockés sur la plateforme, afin de les mettre en sécurité. Il s’agit d’une simple transaction en utilisant l’adresse ci-dessus.

 

transaction-coinbase

 

Une fois la transaction validée par le réseau, avec un temps d’attente très variable en fonction de la cryptomonnaie transférée.  Vous pourrez ensuite voir le solde de vos fonds mis à jour sur le hardware wallet ou directement sur l’application pour obtenir l’ultime validation que la transaction s’est bien déroulée.

 

Réaliser des transactions avec le wallet Ellipal

Maintenant que notre compte possède quelques cryptomonnaies, nous voulons les utiliser. Pour ce faire nous devons réaliser une ou plusieurs transactions. Pour se faire nous devons nous rendre sur l’application Ellipal, saisir l’adresse du destinataire ou scanner le QR code de ce dernier et la valeur de ce transfert. Vous pouvez également choisir les frais et donc le temps de la transaction.

Ensuite il vous faudra utiliser le hardware wallet afin de scanner le QR code généré par l’application mobile. En utilisant l’appareil photo du wallet, vous pouvez donc signer et valider la transaction en question. Ici je renvoie une partie des bitcoins que j’avais transférés depuis Coinbase vers la plateforme d’échange.

 

signature-transaction

 

Acheter un Ellipal

 

Conclusion

C’est donc un hardware wallet très pratique que nous propose Ellipal. L’interface tactile apporte une facilité d’utilisation que je n’avais pas ressentie lors de l’utilisation du Nano X. L’application mobile est également assez bien faite, nous avons accès à la valeur de nos fonds en direct, même si le clone de Coinmarketcap n’est pas très joli. La possibilité d’apposer une image au dos de l’objet est amusante : par exemple ici j’ai un wallet aux couleurs de Cryptoast, ce qui est plutôt classe, il faut l’avouer.


Guillaume

Guillaume est un jeune développeur Blockchain, principalement sur Solidity. Il aime partager ses connaissances sur le sujet et il participe activement au rayonnement des aspects techniques de la blockchain au sein de la communauté crypto.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedinEnvoyer un mail

 



Poster un Commentaire

avatar