La Deutsche Bank entre dans le monde des cryptomonnaies

Un rapport du Forum économique mondial intitulé « La crypto, à quoi ça sert : une vue d'ensemble des cas d'utilisation de la cryptomonnaie » expose dans les grandes lignes que la Deutsche Bank prévoit de lancer un service de garde pour cryptomonnaies en 2021.

Comme l'indique le média Coindesk, l'arrivée de la plus grande banque allemande dans le l'univers des cryptomonnaies est curieusement passée sous les radars, le rapport ayant été publié en décembre 2020.

« La Deutsche Bank vise à développer une plateforme de conservation pleinement adaptée aux clients institutionnels et à leurs actifs numériques, offrant une connectivité transparente à l'écosystème plus large des cryptomonnaies », peut-on lire dans le rapport.

L'objectif de la Deutsche Bank est clair. La banque souhaite offrir à ses clients une solution de stockage à froid de qualité institutionnelle, qui s'accompagnera d'une couverture d'assurance.

Ce nouvel écosystème pour les cryptomonnaies sera lancé en 4 étapes, et ira plus loin que la « simple » conservation des fonds.

La première phase se concentrera effectivement sur la fourniture d'un service de garde pour d'importants investisseurs. La seconde phase offrira la possibilité aux clients de la Deutsche Bank d'acheter et de vendre leurs biens par l'intermédiaire de partenaires.

Plus intéressante, la troisième phase introduira pléthores de services « à valeur ajoutée » liés aux cryptomonnaies tels qu'une aide à la fiscalité, des prêts, du staking et même l'intégration de prestataires tiers au sein de la plateforme.

Enfin, la dernière étape pour la Deutsche Bank sera de fournir nativement des capacités de trading et d'émission de tokens.

Projet déjà bien avancé, le rapport nous apprend d'ailleurs que la Deutsche Bank a achevé sa preuve de concept et vise un produit minimum viable en 2021.

👉 Sur le même thème - Uber pourrait bientôt accepter le Bitcoin (BTC), selon son PDG

Les cryptomonnaies s'invitent chez les banques

La Deutsche Bank est l'une des nombreuses banques de premier plan à s'être lancée dans les cryptomonnaies ces derniers temps. Depuis que le cours du Bitcoin (BTC) n'en finit plus de grimper, d'importantes banques à travers le monde portent un nouveau regard sur les cryptomonnaies.

Les annonces se succèdent, entre The Bank of New York Mellon qui proposera elle aussi des services liés aux cryptomonnaies, ou encore JPMorgan, qui intégrera le trading de Bitcoin si la demande devient suffisante.

En parallèle des banques privées, certaines banques centrales se montrent très ouvertes à l'idée d'acheter du Bitcoin. C'est notamment le cas de celle du Kenya, qui envisage d'acquérir du Bitcoin pour lutter contre la dépréciation de sa monnaie, le shilling.

Cette tendance n'est pas nouvelle, mais s'accélère grandement depuis quelques semaines, surtout depuis que l'investissement de Tesla de 1,5 milliard de dollars dans le Bitcoin ait été rendu public.

Tout cela continue de porter le Bitcoin vers de nouveaux sommets et contribue à l'adoption des cryptomonnaies, aussi bien auprès des institutionnels que des particuliers.

👉 Pour aller plus loin - Mastercard ajoutera les cryptomonnaies à son réseau au cours de l'année

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments