Cryptotag : gravez vos phrases de récupération sur du métal

 

Cryptotag graver phrase récupération

 

Afin de sécuriser nos cryptomonnaies, nous sommes de plus en plus dans la communauté à nous munir d’un hardware wallet. Ce type de matériel permet de garder en sécurité des cryptomonnaies et tokens, tout en gardant le contrôle des clés privées. Nous présentons plusieurs de ces produits de différents articles parmi les Nano S et Nano X de l’entreprise Ledger, le wallet T de Trezor et l’Ellipal wallet. Ils ne sont pas connectés à internet et leurs composants sont sécurisés. Il faut pour la plupart des attaques être en possession physique du wallet. En cas de vol ou de perte de ce dernier, tout n’est pas perdu. À la création de votre compte, il vous sera demandé de conserver une phrase faisant entre 12 et 24 mots.

Cette phrase peut être stockée sur une feuille de papier, souvent fournie dans le coffret du hardware wallet. Mais une feuille de papier est très volatile et peu résistante. En effet elle est sensible à l’humidité ambiante, à la chaleur des flammes et plus généralement au temps qui passe. Une solution qui existe est d’utiliser un produit qui permet de sauvegarder nos phrases de récupération de manière plus durable. Il en existe plusieurs mais il s’agit très souvent de systèmes permettant par différents moyens de sauvegarder à l’aide d’outils en métal les phrases en questions. De plus, à travers la frappe de votre phrase de récupération, vous vous impliquez d’autant plus dans sa sauvegarde et évitez de la jeter maladroitement.

Aujourd’hui je vous présente CRYPTOTAG. C’est un produit haut de gamme sur ce marché, il permet de graver à l’aide de tampons et d’un marteau votre phrase de récupération sur une plaque en titane. Vous pouvez sauvegarder jusqu’à 24 mots par plaque, la norme utilisée par Ledger ou Trezor par exemple. Le coffret contient deux plaques ce qui permet donc de mettre en dur deux comptes de ces hardware wallets, ou un compte divisé en deux parties par exemple. On va découvrir tout ça dans cet article, je vous présenterai CRYPTOTAG et comment l’utiliser. J’ai hâte de jouer du marteau pour mieux protéger mes cryptomonnaies : rentrons directement dans les présentations.

 

Le produit CRYPTOTAG

 

contenu-CryptoTag

 

Contenu de la boîte

Cryptotag

Tout d’abord, nous remarquons le soin apporté à la confection de la boîte et de sa mise en place qui rend le produit très agréable à accueillir. La finition des différents éléments me semble très bonne, et les matériaux solides. Mais passons au contenu. Nous retrouvons le fameux marteau d’une vingtaine de centimètres, et les deux plaques qui accueilleront nos phrases de récupération et les outils pour graver ces dernières. Ces outils sont composés de plusieurs éléments. Tout d’abord un socle qui accueillera la plaque que vous voulez graver ainsi qu’une barrette qui permettra d’éviter les mauvaises manipulations et les tampons des différents caractères. Enfin il y a également une petite boîte d’allumettes, afin de pouvoir brûler votre support papier actuel.

 

plaquettes

 

Au niveau des spécifications techniques de la boîte et donc du colis que vous allez recevoir, nous sommes sur du plutôt massif. Le paquet pèse plus de 3.6 kg, pour des dimensions de 35 × 26 × 9 cm. Les plaquettes en titane pèsent elles 277 grammes. Ces dernières sont très résistantes, en résistant notamment à des températures de plus de 1600°C, aux balles et aux déformations physiques. Vous pouvez retrouver en vidéo les tests réalisés sur le site web de CRYPTOTAG.

 

Le produit en lui-même

testfeu

D’après les informations disponibles sur leur site internet, l’équipe derrière CRYPTOTAG met beaucoup d’énergie dans le développement d’un produit de qualité. Ils le définissent comme un produit haut de gamme dans le marché du stockage des phrases de récupération. Par exemple, ils n’hésitent pas à se définir comme le dernier rempart de la sécurité des fonds de leurs clients. Là où les autres sécurités logicielles et techniques ont échoué. Et c’est dans cette optique qu’ils travaillent afin de proposer un produit de grande qualité mais aussi et surtout très solide. Les images des tests de solidité du produit sont impressionnantes. Ses caractéristiques sembles supérieures à ce qu’on pourrait attendre du gardien de nos portefeuilles.

Et personnellement ça se ressent, tant dans la découverte du produit que son utilisation. Nous ressentons par rapport à d’autres marques, d’autres produits que ce n’est pas la même gamme. Mais ça se ressent également dans le prix. Ce dernier est plus cher que ses concurrent à l’achat, pour un plus grand nombre de phrases qui peuvent être sauvegardées. Le seul bémol que j’ai ressenti lors de l’utilisation de CRYPTOTAG étant les deux petits bouts de métal qui servent à maintenir les deux plaques. J’aurais personnellement préférer un autre système. Également si vous souhaitez conserver une plaque à part, elle sera nue. Ce qui est dommageable pour un produit de cette qualité de ne pas avoir de pochette ou autre moyen de conservation.

 

bullettest

 

 

Sécurisez votre phrase de récupération avec CRYPTOTAG

Fonctionnement de CRYPTOTAG

 

Afin de protéger votre phrase de récupération de l’humidité, de la chaleur et du temps qui passe vous allez graver cette dernière sur des plaques en titanium. Vous avez à votre disposition un marteau, les tampons ainsi qu’un socle pour vous aider. Le processus est très simple : graver avec ces outils les quatre premières lettres de chaque mot de votre phrase. Ces deux plaques permettent de stocker deux fois 24 mots. Soit la sauvegarde de deux comptes Trezor ou Ledger par exemple.

En ce qui concerne votre phrase, vous pouvez vous demander d’où elle vient et pourquoi vous n’avez besoin de graver que les quatre premières lettres. Il existe un protocole standard pour ces phrases, le BIP39. C’est une liste de mots, 2048 en tout, dans laquelle les différents mots que contient votre phrase vont être tirés au sort. Il suffit de connaître les quatre première lettres d’un de ses mots pour le retrouver dans cette liste, liste que vous pouvez retrouver sur Github.

 

Utilisation de Cryptotag

 

cryptotag-tools

 

Une fois que nous avons pris en main et compris le fonctionnement de CRYPTOTAG, il est temps de passer à l’action. Pour ce faire, vous avons à retirer de la boîte les différents élément que nous utiliserons : à savoir le socle contenant tous les tampons, le marteau, le 2ème socle qui accueillera la plaque et cette dernière. Sans oublier évidemment les deux bouchons d’oreille, à utiliser par sécurité, bien que le caoutchouc qui sert de base au socle fait très bien son travail d’atténuation du son.

Ensuite il vous faudra placer la plaquette sur laquelle vous voulez graver votre phrase de récupération sur le socle, et mettre par dessus la petite barrette qui accueillera les tampons. Les finitions des différents éléments sont très bien réalisées et il n’y a aucun souci à les manipuler. Vous devrez vous retrouver avec le socle comme sur l’image ci dessous :

 

socle

 

Vient ensuite le placement des tampons, qui se glissent dans les petits carré prévus à cet effet. Le sens des tampons est tel qu’il faut placer la face possédant la lettre contre la plaquette, et le côté contenant le logo CRYPTOTAG face au bas de la plaquette. Je vous conseille de vous placer face à ce côté afin de ne pas vous perdre dans le sens de la lettre.

 

socle+tampon

 

Voilà le tampon placé sur le socle comme présenté. Nous pouvons désormais passer à la partie intéressante, la frappe des lettres sur la plaquette. Pour ce faire vous allez devoir placer un coup sec (sans mettre trop d’élan ni de force ce n’est pas nécessaire) sur le tampon à l’aide du marteau fourni. Répétez l’opération pour les quatre premières lettres de votre phrase de récupération afin de voir le premier résultat. Dans mon cas, j’ai choisi de graver les lettres H, U, M et A pour le mot human. Voici ce que ça a rendu, une fois l’opération terminée, on ne voit malheureusement pas bien dû à la lumière et à la qualité de la photo. Mais cela fonctionne très bien de mon coté :

 

first-word

 

Ensuite il faut simplement reproduire l’opération, pour les 12 ou 24 mots que comportent votre phrase de récupération. Si vous vous êtes trompé de lettre, pas de panique. Vous n’avez qu’à refrapper la bonne lettre par dessus, en mettant un plus gros coup de marteau si ça vous rassure. Ça m’est arrivé et je ne vois désormais quasiment plus la mauvaise lettre. L’opération en tout cas n’est pas très longue une fois habitué au processus. J’ai mis moins de temps que lors de mon test du produit Billfold, je pense une vingtaine de minutes pour donner un ordre d’idée.

Une fois l’opération terminée, que vous êtes en possession de votre phrase de récupération sur un support plus durable que votre feuille de papier, il est temps d’en finir. Vous pouvez utiliser la boîte d’allumette fournie dans le paquet afin d’allumer la feuille qui contenait originellement votre phrase. Attention avant tout de bien vérifier que cette dernière est bien retranscrite sur la plaquette. C’est avec ce geste symbolique que ce guide d’utilisation du CRYPTOTAG se termine.

 

Vous n’avez plus de place sur les deux plaquettes fournies dans le paquet pour graver de nouvelles phrases de sauvegarde ? Vous pouvez acheter des plaquettes supplémentaires par lot de deux, directement sur le site de CRYPTOTAG.

 

FAQ

Qu’est ce qu’une phrase de récupération ?

Une phrase de récupération, de sauvegarde ou de sécurité est un outil qui vous permet de récupérer l’accès a votre compte si vous en avez perdu l’accès. Ces comptes peuvent être liés à des hardware wallets comme Trezor, Ledger ou Ellipal, c’est le cas le plus commun. Mais beaucoup d’autres services proposent l’utilisation de phrases de sauvegarde. Afin de toujours garantir un accès possible en cas de perte, destruction ou vol d’autres moyens de connexion. Cela permet également pour les services de stocker plusieurs clés privées.

Les mots de ma phrases de récupération font plus de quatre lettres, comment utiliser CRYPTOTAG ?

La plupart des hardware wallets utilisent un standard nommé BIP39. Ce protocole de récupération utilise des mots contenant de trois à huit lettres, mais chaque combinaison des quatre premières lettres est unique et elles suffisent à retrouver l’entièreté du mot correspondant. C’est pour cette raison que le système de votre wallet ne vous demandera que les quatre premières lettres de chaque mot.

Combien de phrases de récupération puis-je sécuriser avec le kit ?

Le kit présenté dans cette article contient une capacité de stockage de 48 mots au total. La plupart des systèmes utilisent des phrases de récupération contenant 12 à 24 mots. Cela dépend donc de ce que vous utilisez, mais vous pouvez donc au minimum sécuriser deux comptes.

Je ne suis pas du tout à l’aise avec les activités manuelles, je peux utiliser CRYPTOTAG ?

Tout à fait. L’équipe derrière CRYPTOTAG s’est assuré que n’importe qui puisse facilement utiliser le produit. Tous les outils sont faits pour fonctionner facilement ensemble.

Je peux utiliser CRYPTOTAG sans posséder le kit de démarrage ?

Ce n’est pas recommandé. La méthode de gravure a été développée et testée pour être utilisée avec les différents outils contenus dans le kit de démarrage. Vous pouvez en revanche partager ce kit avec plusieurs utilisateurs, ou emprunter le kit à d’autres crypto-enthousiastes.

Je peux acheter le kit CRYPTOTAG en utilisant des bitcoins ?

Oui tout à fait ! CRYPTOTAG vous permet de sécuriser votre stockage de bitcoins, mais également des les dépenser.

 

Et voilà s’achève ici la présentation de CRYPTOTAG, le produit haut de gamme dans la catégorie de la sauvegarde de phrases de récupération. Un bien certes onéreux, mais qui à mes yeux vaut son prix. Les finitions sont très bonnes et l’utilisation agréable. Malgré quelques très légers défauts, le test est vraiment très positif de mon coté. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des interrogations par rapport à CRYPTOTAG et à cet article.Vous pouvez le faire dans les commentaires ou sur Twitter. Vous pouvez également retrouver sur le site la présentation d’un autre produit, le Billfold, dont le fonctionnement est complètement différent.


Guillaume

Guillaume est un jeune développeur Blockchain, principalement sur Solidity. Il aime partager ses connaissances sur le sujet et il participe activement au rayonnement des aspects techniques de la blockchain au sein de la communauté crypto.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedinEnvoyer un mail

 



Poster un Commentaire

avatar