Cofondateur de Ripple : la Chine peut prendre le contrôle de Bitcoin

Chris Larsen, le cofondateur et directeur exécutif de Ripple, a signé un article d’opinion dans lequel il compare l’influence chinoise sur Bitcoin à une guerre froide, et regrette la centralisation du plus grand réseau de paiement cryptographique. Un peu ironique, venant d’un cadre de Ripple ?

Cofondateur de Ripple : la Chine peut prendre le contrôle de Bitcoin

Une nouvelle guerre froide entre la Chine et les États-Unis

Dans son article de The Hill, Chris Larsen dépeint un monde où une nouvelle guerre froide serait en train de se former entre les États-Unis et la Chine, avec un Bitcoin qui jouerait un rôle clef. Il explique que l’infrastructure financière mondiale est en train de se moderniser et d’adopter de nouvelles technologies, dont les portefeuilles numériques et la blockchain. Une occasion en or pour la Chine d’étendre son influence, selon l’ex-PDG de Ripple :

« Pour la Chine, il s’agit d’une opportunité qui n’arrive qu’une fois par siècle [qui pourrait permettre] d’arracher l’intendance américaine du système financier global, y compris son but ultime de remplacer le dollar par un yuan digital. »

👉 Retrouvez Chris Larsen dans le Classement Forbes 2020 des milliardaires

 

Découvrez le XRP sur Binance »

Le contrôle de la Chine sur le réseau Bitcoin

Larsen explique que la mainmise de la Chine sur le réseau Bitcoin est problématique : « Au moins 65% du mining de crypto-monnaie est concentré en Chine, ce qui veut dire que le gouvernement chinois possède la majorité nécessaire pour prendre le contrôle sur ces protocoles et effectivement bloquer ou annuler des transactions. » Le directeur exécutif de Ripple conclut donc que les États-Unis sont en grand danger de perdre la bataille technologique qui les oppose à la Chine… Ce qui menacerait l’hégémonie du dollar.

Dans les faits, l’influence réelle de la Chine sur Bitcoin est un peu plus complexe que cela. Oui, la part de hashrate provenant de Chine est disproportionnée (entre 60 et 66% selon les sources). Mais – pour l’instant – le gouvernement chinois ne semble pas contrôler ce hashrate directement, bien qu’il ait commencé à réguler le secteur depuis l’année dernière. Il s’agit cependant d’une menace bien présente dans l’imaginaire de la communauté crypto. D’autant plus qu’elle avait été confirmée par une étude de 2018 qui montrait le potentiel de contrôle inégalé de la Chine sur le réseau du Bitcoin.

👉 A ce sujet, découvrez : Les mineurs chinois contrôleraient maintenant 66% du hashrate du Bitcoin

Menace à venir ou coup de com' pour Ripple ?

Un peu des deux, sans doute. Si l’appétit croissant de la Chine en matière de blockchain et la mainmise des mineurs locaux sont inquiétants, pour l’instant cela ne suffit pas à qualifier la situation de guerre froide, d’autant plus que cela montre une vision encore très américano-centrée de la part Ripple.

On notera aussi que Chris Larsen n’est pas le seul de la team Ripple à faire ce rapprochement. Brad Garlinghouse avait qualifié il y a quelques années le Bitcoin de « monnaie contrôlée par la Chine ». L’argument est donc récurrent. Dernier point : il semble assez ironique pour les pontes de Ripple de tacler une cryptodevise pour sa centralisation… Tout en sachant que la leur a été fortement critiquée pour les mêmes raisons au cours de ses années d’existence.

👉 Pour aller plus loin, lisez notre dossier : Décentralisation et distribution des crypto-monnaies

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast