Solana et Cardano bientôt sur le CME ?

Le CME Group, l'entreprise de bourse d'échange de marché à terme la plus importante au monde, pourrait intégrer Solana (SOL) et Cardano (ADA) à son carnet de cryptomonnaies.

C'est en tout cas ce qu'a déclaré Payal Shah, directrice du pôle des cryptomonnaies au CME Group, lors d'une interview au Digital Asset Summit qui s'est tenu le mois dernier.

Lors d'une discussion regroupant un large panel d'intervenants du secteur des cryptomonnaies, cette dernière a déclaré que le CME Group « recevait un certain nombre de demandes de clients pour tout ce qui est en dehors des 2 principaux [Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH)], notamment Solana et Cardano. »

Toutefois, elle a précisé que le CME Group devait résoudre 2 problèmes majeurs avant de pouvoir intégrer ces altcoins sur le marché à terme.

Dans un premier temps se pose le souci de la réglementation, notamment pour une place de marché de cette ampleur. Effectivement, la réglementation concernant les altcoins aux États-Unis est encore très floue, « nous devons savoir où envoyer la paperasse, » a déclaré Mme Shah à ce sujet.

Ensuite, il sera nécessaire pour le CME Group de se doter d'index afin d'avoir le prix des altcoins le plus fiable possible en continu. À titre indicatif, le prix de l'Ether et du Bitcoin, les cryptomonnaies déjà proposées sur le marché à terme, est calculé à partir de 5 bourses différentes.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

Commandez notre livre

publié aux éditions Larousse 👆

L'impact des cryptomonnaies sur le marché à terme

Suite à l'implémentation des contrats à terme pour le Bitcoin (BTC) fin 2017 et face à son succès, le CME Group a également décidé d'intégrer les contrats à terme en Ether au mois de février 2021. Les contrats à terme permettent aux investisseurs de spéculer sur l'évolution d'un actif, contrairement au spot market qui, lui, est soumis à la valeur du marché en temps réel.

Quelques mois plus tard, en mai 2021, le CME Group ajoutait les contrats à terme pour le micro Bitcoin, avant d'ajouter le micro Ether au mois de décembre, permettant ainsi aux traders de s'exposer de façon plus flexible et moins risquée, puisque ce type de contrat ne représente qu'un dixième de la valeur réelle de l'actif de base. Enfin, la semaine dernière, le CME Group ajoutait les contrats d'option de Micro Bitcoin et le Micro Ether à son carnet.

Pour Payal Shah, l'ajout des cryptomonnaies sur ce marché est une réelle plus-value :

« En quelques années - un peu plus de 4 ans -, depuis que nous avons lancé le premier contrat à terme en Bitcoin avec un multiplicateur par 5, nous avons vu le nombre de contrats quotidien passer de 1 000 à plus de 10 000 aujourd'hui. C'est une croissance époustouflante. »

À l'heure où nous rédigeons ces lignes, le CME Group a enregistré plus de 5 millions de contrats en micro Bitcoin et plus de 1,2 million de contrats à terme en Ether.

👉 À lire également : Le stablecoin euro de Lugh peut désormais être transféré d'un portefeuille à l'autre

Source : CryptoCompare

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments