Circle souhaite s’installer en Asie et créer un stablecoin yen

La société Circle prépare-t-elle ses arrières en cas de durcissement de la régulation aux États-Unis ? En tout cas, elle semble vouloir se tourner vers le marché asiatique. Rien d’étonnant lorsque l’on se rappelle que l’Asie est le marché primaire des cryptomonnaies.

Pour satisfaire cet objectif de renforcement de sa présence sur le continent asiatique, l’émetteur du stablecoin USDC va créer un siège social local. Celui-ci sera implanté à Singapour. Circle va également établir une société de capital-risque destinée à la région, baptisée Circle Ventures.

L’information a été révélée par le PDG de Circle lui-même, Jeremy Allaire, dans une interview au grand média américain Bloomberg. Le premier investissement de Circle Ventures sera destiné à la mise en circulation d’un stablecoin répliquant le cours de la monnaie du Japon, le yen.

Allaire ajoute que sa société voit de nombreuses opportunités au sein des marchés asiatiques. Il voit notamment une adoption massive des stablecoins locaux pour emprunter et prêter (lending) sur les plateformes d’échange.

👉 Pour aller plus loin – États-Unis : la SEC désignée pour la régulation des stablecoins américains

Une implantation en Asie soignée pour Circle

Circle est actuellement en train de recruter pour son futur siège social régional à Singapour. L’objectif est de faire du concurrent de Tether (USDT) l’un des premiers stablecoins au monde à être autorisé sur l’île.

Le PDG de Circle a notamment précisé que ses équipes travaillaient avec la Monetary Authority of Singapore (MAS), le régulateur financier singapourien.

L’objectif est de permettre aux principales grandes entreprises du pays l’adoption de l’USD Coin. Cet enthousiasme d’Allaire envers le côté régulation n’est pas étonnant lorsque l’on sait qu’il a apporté son soutien au fait que les émetteurs de stablecoins puissent être assimilés à des banques aux États-Unis.

Contrairement à Tether, Circle est assez transparent sur ses réserves pour soutenir l’USDC. La société n’a, jusqu’à présent, jamais été inquiétée par les autorités financières outre-Atlantique, notamment la Securities and Exchange Commission (SEC).

👉 À lire – États-Unis : un émetteur de stablecoins va-t-il être assimilé à une banque ?

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Les stablecoins promis par Circle seront-ils massivement utilisés en Asie ?

Pour Jeremy Allaire, il n’y a pas de doute : les stablecoins seront massivement utilisés à l’avenir, en Asie ou ailleurs. Certaines données et informations ont tendance à affirmer cette position. Tout d’abord, fin 2020, Circle signait un partenariat avec Visa. De même, avec le concurrent Mastercard, une phase de test a été lancée.

Pour l’USD Coin seul, la capitalisation est passée de 400 millions en 2020 à plus de 35 milliards de dollars aujourd’hui, soit une augmentation de 8 650 %. Quant à Tether, plus de 70 milliards du jeton USDT sont actuellement en circulation.

Toutefois, ces stablecoins sont quasi exclusivement indexés sur le dollar américain. Il est donc difficile de savoir si des stablecoins adossés à des monnaies locales seront massivement utilisés ou non. Ce qui est certain, c’est que Circle fera tout pour cela soit le cas.

👉 À lire – Mastercard lance des cartes de paiement en cryptomonnaies en Asie

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments