La Chine veut réguler le metaverse et lancer son propre univers numérique, le Yuan Universe

La Chine se penche actuellement sur le metaverse. Tandis que de nombreuses entreprises se lancent dans la création d'univers numériques, le gouvernement chinois travaille déjà sur un cadre réglementaire destiné à prévenir les dérives. En parallèle, Pékin ambitionne de développer un metaverse de son cru, le Yuan Universe, pour y appliquer ses propres règles.

La Chine veut réguler le metaverse et lancer son propre univers numérique, le Yuan Universe

La Chine appelle déjà à réguler le metaverse

L'essor du metaverse a attiré l'attention de la Chine. Les autorités chinoises ont évoqué pour la première fois le metaverse au cours du Congrès national du peuple, rapporte The Paper, un média local proche du Parti communiste. Cet organe législatif se réunit tous les ans pendant deux semaines.

Cette année, deux assemblées du Congrès ont été consacrées à la régulation du metaverse. Dans ce cadre, Kong Falong, député au Congrès national du peuple, a appelé ses pairs à la création d'un institut national de recherche sur le metaverse.

Conscient de l'intérêt croissant des entreprises chinoises pour les univers numériques, le député a appelé à « établir des normes », « à clarifier les frontières » et à déterminer « les lignes rouges et les zones interdites de l'industrie ». Concrètement, l'homme politique souhaite établir un cadre réglementaire pour les marques qui souhaitent profiter de la tendance.

Zhang Ying, membre de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPC), a formulé un avis similaire lors d'une assemblée, rapporte le Quotidien du peuple, un média destiné à relayer la propagande de Pékin. La responsable estime qu'il est urgent de réguler le développement du metaverse.

« Il est recommandé de réguler le développement, de renforcer le système juridique, d'améliorer les lois, réglementations pertinentes et les interprétations judiciaires des actifs numériques. […] Les ministères concernés doivent renforcer la supervision de l'industrie et réprimer les activités illégales et criminelles », estime Zhang Ying.

De nombreuses firmes basées en Chine se sont lancées dans le metaverse ces derniers mois. L'Administration nationale chinoise de la propriété intellectuelle a d'ailleurs déjà reçu 16 000 demandes de dépôts de marques contenant le terme « metaverse ».

C'est notamment le cas de ByteDance, maison mère du réseau social TikTok, de Tencent et d'Alibaba. Pour ces entreprises, le metaverse et les technologies qui y sont liées, à savoir la réalité virtuelle ou augmentée, sont de nouveaux moyens d'attirer les jeunes internautes.

👉 Découvrez notre top 4 des metaverses prometteurs pour 2022

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

La création d'un « Yuan Universe » évoquée en Chine

La Chine ne se contentera pas de réglementer le metaverse sur son territoire. Les législateurs chinois ont déjà préconisé la création d'un univers numérique dédié aux résidents du pays, le « Yuan Universe ». Ce monde virtuel ambitionne de combiner réseaux sociaux, services de streaming et plateformes de jeu vidéo.

Pour développer ce metaverse réservé à la Chine, Kong Falong souhaite notamment s'appuyer sur la blockchain. Ces dernières années, le gouvernement chinois a plusieurs fois démontré son intérêt croissant pour la chaîne de blocs. Pékin a d'ailleurs développé une blockchain privée et centralisée pour protéger son système de crédit social.

En parallèle, plusieurs villes chinoises ont d'ores et déjà affiché leur intérêt pour la création d'un metaverse. C'est notamment le cas du district de Hongkou à Shanghai, qui a inauguré un fonds de 158 millions de dollars dédié au développement d'univers numériques.

Nul doute que le yuan numérique, la monnaie numérique de Banque centrale de la Chine, viendra tôt ou tard se greffer à ce projet. Grâce à ce metaverse entièrement sous son contrôle, le gouvernement chinois pourra appliquer une censure stricte, similaire à celle déjà imposée sur Internet, explique Hanyu Liu, analyste du marché chinois à CNBC.

« Nous devrions nous attendre à y voir une censure stricte, ce qui signifie qu'il y aura très probablement un metaverse chinois isolé qui est séparé de l'international », souligne Hanyu Liu.

👉 Sur le même sujet – Le wallet du yuan numérique fait partie des applications les plus téléchargées de Chine

Sources : The Paper, le Quotidien du peuple, CNBC

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast