Les cryptomonnaies « vertes » ont le vent en poupe

Ce printemps, les performances écologiques des cryptomonnaies sont un des sujets brûlants qui suscitent de nombreux débats dans la communauté crypto. Après que les tokens non fongibles (NFT) aient été critiqués pour leur impact depuis quelques mois, la tendance a été précipitée par une nouvelle frasque d’Elon Musk. Le milliardaire a en effet annoncé l’arrêt des achats de Tesla en Bitcoin (BTC), citant des raisons écologiques (et faisant plonger le cours au passage).

Et bien que les défenseurs du Bitcoin aient démontré que la majorité du mining de BTC se fait par des énergies renouvelables, le mal était fait : les cryptomonnaies sont devenues une fois de plus jaugées à l’aune de leur consommation électrique… En oubliant au passage le poids écologique du système bancaire.

Toujours est-il que cela a a permis de faire émerger des projets plus « verts », qui se targuent de consommer beaucoup moins d’électricité. C’est bien sûr le cas de Cardano (ADA), qui serait 1,6 million de fois plus efficace en énergie que Bitcoin (BTC). Parmi ces autres alternatives, on trouve Chia Network (XCH), un réseau de smart contracts qui se veut moins coûteux en énergie.

👉 Plus d’infos à ce sujet : Bitcoin et énergie renouvelable

Chia Network est-il réellement eco-friendly ?

Chia Network est porté par Bram Cohen, à qui ont doit le service de partage de fichiers BitTorrent. Le projet se décrit comme « de la monnaie verte destinée à un monde numérique ». Pour réduire son coût en électricité, Chia Network utilise un mécanisme de « Proof of Space and Time ». Afin de produire des XCH, il utilise des ressources informatiques et de l’espace de stockage inutilisés par les « farmers ».

Le farming de XCH ne nécessite pas de coûteux GPU, ni des machines spécialisées, c’est pourquoi il est considéré comme plus eco-friendly. Pour autant, plusieurs personnes ont pointé du doigt les limitations de ce système. Selon David Gerard, le farming de XCH est en réalité coûteux en matériel. Ce sont des SSD qui sont particulièrement utilisés au début du fonctionnement du réseau, afin de créer les « plots » qui serviront au farming. Bien qu'il soit possible d'utiliser des disques durs, les SSD permettent aux utilisateurs de se positionner rapidement afin de tirer parti des conditions initiales favorables. Actuellement, un SSD de 512 GB arriverait en bout de vie après seulement 40 jours de fonctionnement.

👉 Retrouvez toute l’actu des altcoins

Des SSD plutôt que de l’électricité

On le sait, le coût écologique de la production de SSD est particulièrement haut, c’est pourquoi Chia Network ne serait pas si vert qu’on ne le pense :

« Au lieu de dioxyde de carbone, Chia Network produit de vastes quantités de déchets électroniques : des métaux rares assemblés dans des composants informatiques qui se transforment en déchets toxiques et très peu recyclables en quelques semaines. »

Déjà, le lancement de Chia Network en début de mois a fait grimper le coût des SSD en Chine. A l’heure où certains composants électroniques subissent déjà une pénurie, on peut donc se demander si le modèle du réseau est réellement durable. On notera cependant que l'utilisation de SSD devrait tendre à s'amenuiser à mesure que le réseau s'étendra, ce qui devrait faire baisser ce coût écologique important.

👉 A lire : Amazon Web Services déploie une solution de minage pour la cryptomonnaie Chia

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Frederic Fernandes

Je voudrais ajouter une précision, tous le monde parle de SSD pour créer des plots. Mais en vrai, vous pouvez utiliser des HDD en raid 0 pour augmenter leurs vitesse.
Ex: avoir 8* 500go (10k) en raid 0, donne les mêmes performances que les SSD, avec une durée de vie énorme !

inzq

les ssd ne sont utilisés que pour le plotting, pas le farming. il est vrai que le plotting va rapidement les user mais il faut énormément d'espace disque derrière pour stocker les plots générés et les farmer puisque un ssd va pouvoir générer des dizaines de teraoctets de plots.

Not_important

Il y a confusion là ! (Je suis désolé mais vous n'avez pas fait votre travail de recherche, c'est moyen pour un journaliste !) 1. Il n'est pas nécessaire d'utiliser des SSD pour créer les plots 2. Le réseau est encore petit donc les gens utilisent des SSD pour être les premiers mais plus le réseau grandit moins c'est pertinent 3. Une fois que les plots sont créés c'est avec les plots que tu vas farmer (miner) donc y a plus d'utilisation de rien dutout Si vous voulez en savoir plus (faire un vrai travail de journalisme) voilà un thread… Read more »

SkiiNox

Oui clairement tout les sujets ne parle que des SSDs alors que j'ai jamais utilisé de SSD depuis que je mine du Burst depuis plusieurs années ! C'est pas nécessaire ! C'est juste pour accéléré le temps de plot mais vue que ça défonce le SSD beaucoup font sans !