Zoug passe au niveau supérieur avec Bitcoin

Selon le communiqué de l'administration du canton de Zoug, cette option de paiement sera disponible dès février 2021. Ceci est le fruit d'une collaboration avec Bitcoin Suisse, un intermédiaire financier réglementé est véritable pionnier de la Crypto Valley suisse.

Par cette démarche, le canton de Zoug confirme une fois de plus son rôle d'innovateur en ce qui concerne l'industrie des cryptomonnaies et de la blockchain. En effet, Zoug devient le premier canton suisse où les impôts peuvent être payés avec des cryptomonnaies.

Ce nouveau moyen de paiement pour les 130 000 habitants du canton faisait déjà l'objet d'un projet pilote depuis 2016, mais le paiement en Bitcoin était limité aux taxes de moins de 200 francs suisses (185 euros).

Après le succès du projet pilote, l'administration passe au niveau supérieur. Les entreprises et les particuliers pourront régler leurs impôts au moyen d'une cryptomonnaie pour un montant maximum de 100 000 francs suisses (92 800 euros). Les paiements partiels ne seront pas acceptés.

« En tant que berceau de la Crypto Valley, il est important pour nous de promouvoir et de simplifier davantage l'utilisation des cryptomonnaies dans la vie quotidienne. En permettant le paiement des impôts avec le Bitcoin ou l'Ether, nous faisons un grand pas dans cette direction », a déclaré le directeur financier du canton, Heinz Tännler.

👉 Sur le même thème : Une compagnie d'assurance suisse accepte désormais le Bitcoin et l'Ether

Binance Exchange Logo

Découvrez le Bitcoin sur Binance »

Une collaboration avec Bitcoin Suisse

Pour être en mesure d'offrir un règlement fiscal avec des cryptomonnaies, le Département des finances de Zoug fait appel à Bitcoin Suisse. Les contribuables qui souhaitent régler leurs impôts avec des cryptomonnaies devront prendre contact avec l'administration fiscale cantonale. Ceux-ci recevront alors un QR code par mail, nécessaire au paiement.

« Nous ne prenons aucun risque avec ce nouveau mode de paiement, car nous recevons toujours le montant en francs suisses, même si le paiement est effectué en Bitcoin ou en Ether », a précisé Heinz Tännler.

Par conséquent, la volatilité des cours des crypto-actifs n'a aucune influence sur le paiement final en francs suisses que reçoit l'administration fiscale.

Fondé en 2013, Bitcoin Suisse contribue grandement à l'adoption du Bitcoin et des autres cryptomonnaies à travers toute la Suisse. Il joue le rôle d'intermédiaire pour la majorité des services en lien avec les cryptomonnaies, publics comme privés.

« La combinaison de la technologie de trading et des transactions de paiement avec les cryptomonnaies nous permet de fournir une bonne expérience d'utilisation pour le contribuable et d'offrir un service éprouvé au canton de Zoug », a ajouté le Dr Arthur Vayloyan, PDG de Bitcoin Suisse.

👉 Pour en savoir plus : La banque suisse Sygnum obtient le feu vert pour le trading de cryptos

 

Outre le canton de Zoug, la ville de Zermatt au sud de la Suisse accepte également le Bitcoin pour le paiement des impôts. L'option proposée aux 6 000 habitants de la municipalité a été déployée en janvier 2020, une nouvelle fois grâce à une collaboration avec Bitcoin Suisse.

La Suisse impressionne toujours autant pour son adoption croissance du Bitcoin et des cryptomonnaies en général. Indéniable pionnier à l'échelle européenne pour cette nouvelle industrie, la Suisse est indéniablement sur la voie d'une crypto-nation.

👉 Pour aller plus loin : La Suisse adapte plusieurs lois pour favoriser l'innovation blockchain

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments