Canada : de nombreux acteurs de l'industrie crypto condamnent les décisions du gouvernement

Le mouvement du « Convoi de la liberté » continue de faire parler de lui. Effectivement, après la mise en place de l'« Emergency Act » au Canada, la vice-première ministre du pays a fait savoir que des comptes en banque impliqués dans le soutien de la protestation avaient été gelés. Les réactions ne se sont pas fait attendre, notamment de la part d'acteurs importants du monde des cryptomonnaies.

Canada : de nombreux acteurs de l'industrie crypto condamnent les décisions du gouvernement

Le Canada continue de durcir le ton

Face au mouvement du « Convoi de la liberté » canadien et le succès de sa cagnotte en Bitcoin (BTC), le gouvernement du pays et plus particulièrement son Premier ministre Justin Trudeau ne cessent de déployer des mesures pour dissuader les canadiens de manifester.

Récemment, la police d'Ottawa a fait savoir qu'elle placerait les animaux des manifestants sous protection et à leurs frais pendant 8 jours s'ils se trouvaient sur les lieux de manifestation.

Pas plus tard qu'hier, c'est la vice-première ministre Chrystia Freeland qui a fait savoir que des comptes de cryptomonnaies  ayant participé aux cagnottes avaient été gelés :

« Le nom des individus et des différentes entités ainsi que les portefeuilles de cryptomonnaies ont été partagés par la GRC [Gendarmerie royale du Canada] aux institutions financières, et les comptes ont été gelés, et d'autres le seront également. »

La Cour supérieure de l'Ontario a émis une ordonnance afin de geler les actifs des comptes bancaires liés au « Convoi de la liberté ». Selon les autorités canadiennes, plus de 34 comptes en liaison avec le mouvement seraient actuellement gelés et donc totalement inutilisables, lesquels représenteraient actuellement plus de 1,4 million de dollars.

👉 Pour aller plus loin : Le ministre russe des Finances estime qu'interdire Bitcoin (BTC) est impossible, c'est « comme interdire Internet »

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Le gouvernement canadien pris entre deux feux

Le Canada est au centre de toutes les attentions. Face aux mesures de son gouvernement, des voix se sont élevées aux 4 coins du globe, dénonçant notamment une dérive totalitaire.

Effectivement, Justin Trudeau a récemment déclenché « l'Emergency Act » pour la toute première fois dans l'histoire du Canada, afin de solutionner le problème des blocages à Ottawa. C'est d'ailleurs cette mesure exceptionnelle qui a permis aux autorités de geler les comptes bancaires des personnes liées au mouvement.

Mais le monde des cryptomonnaies commence également à se faire entendre. On se souvient qu'Elon Musk avait apporté son plein soutien au « Convoi de la liberté », notamment via un tweet « Les camionneurs canadiens gèrent ».

D'autres figures importantes l'ont rapidement rejoint, comme Jesse Powell, le PDG de la plateforme Kraken, qui a commenté la situation en ces termes :

« [...] Au Canada, c'est la loi du plus fort qui prévaut. Si quelqu'un se rebelle, il suffit de lui confisquer ses biens, de lui retirer son permis de conduire, de l'exclure du système financier et de tuer ses animaux. Il est inutile de débattre de la loi, de la politique ou même des droits quand vous avez le monopole de la violence. »

Au commentaire d'un internaute se demandant si Kraken pourrait être amenée à se plier aux mesures gouvernementales, sa réponse se révèle très claire :

« Cela se produira à 100% et oui, nous devrons nous y conformer à 100%. Si cela vous inquiète, ne conservez pas vos fonds sur les exchanges centralisés ou régulés. Nous ne pouvons pas vous protéger. Récupérez votre cash et échangez de pair-à-pair. »

Brian Armstrong, le PDG de Coinbase, a également dénoncé ces mesures via Twitter : « Il est inquiétant de voir ce genre de choses se produire dans un pays, surtout sur un territoire aussi libre économiquement que le Canada. »

Un tournant de l'histoire ?

Anthony Pompliano, le co-fondateur de Morgan Creek Digital, un service de gestion d'investissement, n'a pas manqué de comparer le Canada à l'autoritarisme chinois :

« La Chine gèle les comptes bancaires des dissidents et menace les citoyens qui expriment leur liberté d'expression... Oh attendez, désolé. C'est le Canada, pas la Chine. »

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a également fermement condamné les mesures canadiennes depuis son compte Twitter :

« Et ce sont ces gens qui aiment donner des leçons aux autres pays sur la démocratie et la liberté ? C'est l'un des pays les mieux classés dans " l'index de démocratie " ? Votre crédibilité à ce sujet ne vaut plus rien. »

Toutes proportions gardées, ce qui se déroule en ce moment questionne réellement sur l'avenir du système bancaire traditionnel. Là où les comptes en banque et les plateformes centralisées peuvent désormais être bloqués à tout moment, le système de blockchain reste incensurable.

On observe que plus le gouvernement canadien durcit les mesures face aux manifestants, plus les dons affluent, le futur reste donc extrêmement difficile à prédire.

Reste donc à savoir qui cèdera le premier, le gouvernement canadien ou les manifestants ?

👉 À lire sur le même sujet : Le « convoi de la liberté » canadien a récolté 800 000 dollars sous forme de bitcoins (BTC)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jacynthe

Les comptes cryptos gelés? Haha, mais faut vraiment pas comprendre comment fonctionne la crypto pour penser que c'est même faisable. Ok, si les comptes sont sous la tutelle d'une organisation canadienne, le gouvernement a un certain contrôle, mais si tu possèdes tes private keys, tu contrôles ton portefeuille. Le gouvernement peut bien blacklist ton wallet address, mais ça ne t'empêche pas de l'utiliser. Avec un transaction blender tu peux camoufler tes envois et conséquemment évader toutes les mesures à la con du gouvernement. vive la crypto

Charly

Je réside au Québec depuis 8 ans et effectivement, ce qui se passe au Canada actuellement est terrible. La manifestation à Ottawa a toujours été pacifique, et là les policiers arrivent par centaines pour démanteler le siège, qui est pour moi légitime, de gens qui veulent retrouver leur liberté. Cette crise n'a plus rien de sanitaire, ils continuent à pousser les gens à se vacciner alors que cela ne fonctionne pas, tout ça pour ensuite imposer l'identité numérique... Les cryptos sont une chance, en espérant que cela ne devienne pas interdit.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast