L'exchange Binance a annoncé le lancement d'une application de paiements destinée au marché africain. Baptisée Bundle, cette application permet à des parties d'échanger entre elles des monnaies fiat et des cryptomonnaies.

 

Une application réservée à l'Afrique

Pour le moment, Bundle permet à ses utilisateurs d'envoyer, de recevoir et de dépenser du Bitcoin (BTC), de l'Éther (ETH), du BNB et du Naira, la monnaie du Nigéria. À l'heure de l'écriture de ces lignes, l'application n'est disponible qu'au Nigéria.

Cependant, Bundle voit grand. L'équipe derrière l'application à l'ambition de devenir une application complète qui serait utilisée sur l’entièreté du continent africain. D'ici la fin de l'année, Bundle envisage ainsi de se déployer dans près de 30 autres pays africains.

Chaque fois que l'application sera disponible dans un nouveau pays, la monnaie locale du pays en question sera ajoutée pour les échanges.

D'autres cryptomonnaies seront aussi ajoutées progressivement. Dans deux semaines, Bundle prévoit ainsi de lister le BUSD, le stablecoin de Binance rattaché au dollar américain.Interface BundleL'interface de Bundle - Source : Bundle.africa

 

La mission de Bundle

Dans son communiqué, Binance indique que la mission principale de Bundle est « de faire de la liberté économique et de la prospérité une réalité pour tous les Africains ». Avec Bundle, l'exchange espère que l'adoption de la cryptomonnaie sur le continent sera facilitée.

Le rôle de Binance dans le développement de cette application n'est pas des moindres. En septembre 2019, Bundle a clôturé une collecte de fonds de préfinancement, en levant 450 000 dollars auprès de Binance. Malgré cela, Bundle fonctionnera comme une entité indépendante de Binance.

Il convient de noter que l'application a été fondée par Yele Bademosi, ancien directeur de Binance Labs, l'incubateur de startup de l'exchange :

Nous avons construit Bundle en pensant à l'utilisateur africain [habitué au] numérique. Ceux-ci sont connectés en ligne et au-delà des frontières géographiques. Ils préfèrent que leurs services financiers soient fournis numériquement via des applications mobiles plutôt que de se rendre dans des agences bancaires, explique Yele Bademosi.

L'équipe de Bundle espère ainsi que les cryptomonnaies seront perçues comme une transaction simple et accessible à tous.

Nous pensons que Bundle peut devenir l'un des projets clés qui soutiendront la mission de Binance d'étendre l'adoption de la cryptomonnaie sur le continent, a déclaré Changpeng Zhao, PDG de Binance, à Forbes.

Pour y parvenir, Bundle sera gratuit dès son lancement, et les frais par transaction devrait par la suite devrait être de 0,5 à 2%.

Bundle a toutes les chances de son côté pour réussir à conquérir l'énorme marché que représente l'Afrique. De plus, le simple fait qu'un compte puisse être créé seulement avec un numéro de téléphone augmentera assurément l'adoption de l'application.

Épaulé par Binance, Bundle gagne également un soutien financier pour son développement ainsi qu'une certaine crédibilité.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments