Fireblocks bientôt leader du marché ?

C'est une nouvelle levée de fond pour le domaine de la cryptomonnaie : la startup Fireblocks, spécialisée dans la sécurité des cryptomonnaies a récolté la somme de 133 millions de dollars. C'est auprès de BNY Mellon, la plus ancienne banque des États-Unis et la Silicon Valley Bank que ces fonds ont été collectés.

D'autres fonds d'investissement ont participé à ce cycle de financement de série C à savoir Coatue, Ribbit Capital et Stripes. À ce jour, le total des fonds récoltés par Fireblocks s'élève à 179 millions de dollars.

Selon Michael Shaulov, PDG de Fireblocks, la société utilisera ces nouveaux fonds pour développer son infrastructure afin d'accueillir un grand nombre de nouveaux clients institutionnels. Par ailleurs, Fireblocks s'attend à une augmentation conséquente du nombre d'utilisateurs de sa plateforme suite à l'intérêt grandissant des investisseurs pour les cryptomonnaies.

Ces derniers mois, Fireblocks fait face à une forte croissance, ce qui ravit l'entreprise qui ne prévoyait pas un succès aussi rapide. Sur cette période, Fireblocks a accueilli 70 nouveaux clients et espère atteindre les 80 d'ici la fin du mois.

Actuellement, Fireblocks collabore déjà avec des géants de l'industrie, dont Gemini, Coinbase Pro et Binance.US. La startup est également en contact avec 35 banques mondiales, mais pas que. D'après Michael Shaulov, l'entreprise développe aussi plusieurs produits pilotes avec cinq multinationales.

De plus, Fireblocks aurait déjà réalisé des transferts en cryptomonnaies pour 230 clients pour un montant total de 400 milliards de dollars.

👉 Sur le même sujet - Bitpanda lève 170 millions de dollars et devient la première licorne d'Autriche

Un investissement stratégique pour BNY Mellon

L'investissement de BNY Mellon auprès de Fireblocks est évidemment d'ordre stratégique, comme le confirme le porte-parole de la banque.

« Cet investissement stratégique est la prochaine étape logique de notre parcours pour devenir un prestataire de services [...] pour toutes les classes d'actifs ».

La banque américaine a déjà lancé sa propre section dédiée aux actifs numériques. En parallèle, BNY Mellon commence doucement à fournir différents services d'administration et de comptabilité pour un fonds négocié en bourse basé sur Bitcoin (BTC) au Canada. BNY Mellon espère étendre son offre aux États-Unis une fois qu'elle sera approuvée.

Le porte-parole de BNY Mellon a insinué que la technologie offerte par la startup Fireblocks sera importante pour le développement de la nouvelle plateforme proposée par la banque.

👉 Pour aller plus loin - Goldman Sachs relance son service de trading de cryptomonnaies après 3 ans d'arrêt

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Mélody Durand

La crypto est un monde qui m’intrigue depuis plusieurs années. Travaillant dans le web marketing, j’ai rejoint l’équipe de Cryptoast pour participer à l’évolution du site. Je rédige, j’analyse et j’améliore au quotidien le contenu du site pour offrir aux lecteurs le meilleur des conforts.
Tous les articles de Mélody Durand.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments