Des milliers d'Antminers volatilisés

Finalement, le moment de répit prétendument observé entre les co-fondateurs de Bitmain dans leur lutte pour le pouvoir n'aura pas fait long feu.

Jeudi dernier, l'équipe commerciale Antminer exerçant sous le commandement de Micree Zhan, a signalé le déplacement clandestin de milliers de machines d'extraction minière. Il s'agit notamment d'équipements des séries S17 Pro, S17, T17, S15, T15, S9 Hydro, Z11. Le lot serait composé à la fois de « petits mineurs de devises et de prototypes de test internes ».

Le coup aurait été perpétré dans la mine de Zhenglan Banner, située en Chine, dans la région autonome de Mongolie-Intérieure. Dans la nuit du 15 au 16 juillet, plus de 10 600 machines de mining de cette ferme auraient été illégalement transférées vers un autre site par l'Inner Mongolia Maker Cloud Computing, une filiale du groupe Bitmain.

Ce communiqué précise également que les événements susmentionnés ont entraîné de lourdes pertes financières pour l'entreprise et sa clientèle. Dans les faits, la majorité de ces Antminers serait la propriété des clients et serait détenue dans le cadre d'un contrat de colocation.

Après en avoir informé les autorités légales compétentes, l'entreprise a tenu à mettre en garde les utilisateurs contre les escroqueries impliquant ces appareils et l'exposition à des poursuites judiciaires en cas de recel. Dans le même temps, la société a invité toute personne qui souhaiterait acquérir un nouvel Antminer auprès d'un tiers à vérifier le numéro de série avant l'achat.

👉 Lisez aussi : Micree Zhan fait usage de la force pour reprendre les bureaux de Bitmain

 

Bitmain ou, la cour du roi Pétaud

Le climat de travail chez Bitmain est à l'image de la relation entre les deux fondateurs de l'entreprise, Micree Zhan et Jihan Wu.

Dans un message posté sur Weibo, Zhan accuse ouvertement son rival d'être derrière ce « transfert illégal » de machines. Un commentaire ironique, cependant, compte tenu du fait que Wu est l'actuel représentant légal de Bitmain.

Plusieurs mois après avoir été brusquement expulsé, Zhan continue de mener un combat acharné pour prendre les rênes de l'entreprise.

En juin dernier, Cryptoast avait rapporté que ce dernier avait interrompu les livraisons de produits vers certains clients de l'entreprise depuis l'usine de Shenzhen. Au début de ce même mois, il avait fait appel à un service de sécurité pour prendre physiquement le contrôle du site de Pékin.

Au rythme où vont les choses, cette rivalité risque d'affaiblir très sérieusement le tissu économique de l'entreprise. Un tel dénouement pourrait avoir un fort impact négatif sur l'industrie des cryptos, car Bitmain est un fabricant dont les équipements contribuent de manière substantielle au hashrate mondial.

👉 Lisez aussi : Micree Zhan provoque l'interruption des livraisons de Bitmain

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Poussée par la curiosité, je me suis découvert une passion pour les cryptomonnaies et la technologie Blockchain. La crypto-enthousiaste que je suis aime observer avec attention l'univers des cryptos.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments