Partager cet article :

La « mining tax » qui devait s’appliquer aux récompenses de mining du Bitcoin Cash été annulée suite à la polémique, comme l’explique un communiqué de Bitcoin.com.

 

Une « mining tax » très controversée

La nouvelle avait enflammé la communauté crypto la semaine dernière. Jiang Zhuoer, le PDG du pool de mining chinois BTC.TOP, avait annoncé avec le soutien de Roger Ver et d’autres acteurs d’ampleur un nouveau « plan de financement » pour le Bitcoin Cash. L’idée était de reverser 12.5% des récompenses générées par le mining du BCH pour le développement du réseau, sur la base du volontariat. Un projet louable donc, mais qui a suscité de vives critiques, car il s’est avéré qu’il n’était pas si optionnel que cela. Afin d’éviter qu’un nombre restreint d’entreprises ne financent tout le réseau, les porteurs du projet avaient en effet choisi d’invalider les blocs qui ne participaient pas à cette mining tax… Autant dire qu’elle devenait plus obligatoire que volontaire.

👉 Plus d’infos dans notre guide sur le mining

 

Rétropédalage de Bitcoin.com

Face à la grogne, Bitcoin.com a décidé de revenir sur la décision. Le communiqué accueille les nombreuses discussions suscitées par le projet, et indique qu’il ne sera pas implémenté : « A l’heure actuelle, Bitcoin.com ne soutiendra pas ce plan à moins qu’un consensus plus large émerge de l’écosystème, afin qu’un risque de séparation de la blockchain devienne négligeable ».

Bitcoin.com explique avoir lu les réactions suscitées depuis la semaine dernière, et en avoir tiré les leçons :

« Nous pensons qu’il est clair que la proposition existante n’a pas suffisamment de soutien, et nous allons travailler à créer un plan qui soit profitable pour toutes les parties concernées, qui préservera l’économie fondamentale du Bitcoin Cash. »

 

Les développeurs sollicités

Afin de passer ce cap, Bitcoin.com invite les développeurs du réseau du BCH à faire savoir leurs besoins et échéances. Cela afin que les fonds récoltés par un futur plan de financement aient une destination précise. Cela a en effet été un défaut majeur du plan de financement précédent, qui ne faisait pas état de la destination de l’argent généré.

Le site explique également que tout plan de financement se doit d’être temporaire : « Une proposition permanente donnerait carte blanche au développement […] ce qui irait à l’encontre du but d’une levée de fonds. »

👉 Comment fonctionne le Bitcoin Cash ? Réponse dans notre analyse.

 

Bitcoin.com a donc joué la carte de l’ouverture. Une décision qu’on peut saluer, car elle lui permet d’éviter de s’aliéner une frange très importante de ses utilisateurs. Reste à voir comment le réseau parviendra à trouver des solutions de financement qui lui permettront de se développer sans prendre à rebrousse-poil les contributeurs.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar