Binance quitte l'Ontario sous la pression des régulateurs

La plateforme d'échange de cryptomonnaies Binance s’apprête à quitter la province canadienne de l'Ontario en raison d'une répression règlementaire.

En effet, la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario a commencé à intenter des actions en justice contre les prestataires de services liés aux cryptomonnaies non enregistrés au cours des dernières semaines.

Cette action concerne également Bybit, Poloniex et KuCoin. L'organisme de règlementation a allégué que ces entreprises n'ont pas respecté les lois sur les valeurs mobilières de la province.

Ainsi, Binance a modifié ses termes et conditions d'utilisation afin de proscrire l'usage de ses services auprès des utilisateurs ontariens. Les individus détenant actuellement des fonds sur Binance ont jusqu'au 31 décembre 2021 pour clôturer l'entièreté de leurs positions.

Le geste de Binance suggère que l'entité ne souhaiterait pas se régulariser auprès de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et se conformer aux lois sur les valeurs mobilières de la province.

La fin de l'année dernière, la plateforme de trading de dérivés de BitMEX avait également bloqué tous ses utilisateurs basés en Ontario pour ne pas entrer en conflit avec les lois sur les valeurs mobilières de la région.

Cette affaire fait curieusement écho avec les accusations récemment émises par les autorités japonaises envers Binance. Depuis vendredi dernier, la plateforme d'échange est pointée du doigt pour opérer sans l'aval des autorités financières nippones.

Binance reproduira-t-elle le même schéma en laissant les utilisateurs ontariens accéder à ses services via des VPN, sans autre forme de filtrage de ses entrants ? Le comportement de la plateforme nous éclairera davantage dans les semaines et mois à venir.

👉 Pour aller plus loin – Binance sous enquête de la justice américaine – Changpeng Zhao tempère la situation

A propos de l'auteur : Bela Le Tiec

twitter-soothsayerdata

Son texte favori : A Cypherpunk's Manifesto.

Son émission phare : Thinkerview.

Son artiste préféré : Daft Punk.

Son objectif : contribuer à l'éducation de ses contemporains en matière de blockchain et de réseaux distribués.
Tous les articles de Bela Le Tiec.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments