Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Selon les preuves de réserve de Binance, le wallet contenant la collateralisation des cryptomonnaies produites par Binance hébergerait « par erreur » une partie des fonds de l'exchange. Binance a reconnu son erreur, et affirme travailler à faire le nécessaire pour transférer les fonds déposés dans le portefeuille involontairement.

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance commet une erreur de wallets

Selon un rapport de Bloomberg, Binance aurait mélangé une partie des fonds de ses clients avec ses propres fonds dédiés au collateral de son bridge. Le plus grand exchange au monde a reconnu son erreur et affirme faire le nécessaire pour corriger cette erreur « au plus vite ».

Effectivement, comme nous pouvons le voir sur la page dédiée à la collateralisation des « B-Tokens », certains tokens sont largement voir très largement sur-collatéralisés, ces derniers n'étant pourtant, selon les propres règles de l'exchange, sensés n'être assurés qu'à un ratio de 1 pour 1 :

« Lorsqu'un utilisateur dépose un Bitcoin, les réserves de Binance augmentent d'au moins un Bitcoin pour garantir que les fonds des clients sont entièrement garantis. Il est important de noter que cela n'inclut pas les avoirs de la société Binance, qui sont conservés sur un registre complètement séparé. »

🎙️ Écoutez cet article et toute l'actualité crypto sur Spotify

En synthèse, Binance dépose des fonds servant de collateral aux 94 tokens qu'elle produit elle-même (des tokens wrapped) sur son portefeuille nommé « Binance 8 » (qui détient plus de 10 milliards de dollars à l'heure de l'écriture de ces lignes) afin d'assurer le ratio de 1 pour 1. Mais, suite à une erreur interne, des fonds appartenant aux clients ont été envoyés sur le portefeuille dont il est question.

👉 Retrouvez un condensé des événements importants de 2022 dans notre rétrospective

Trader sur le leader des DEX

⛓️ Une plateforme au cœur de la DeFi

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les aléas de la preuve de réserve

En partant de la bonne foi supposée de Binance, il s'agit ici d'une conséquence directe d'une volonté de transparence induite par l'effondrement de FTX, lequel a sévèrement mis à mal la confiance des investisseurs crypto vis-à-vis des exchanges centralisés. Ainsi, pour répondre à cette crise de confiance majeure, les exchanges de cryptomonnaies se sont retrouvés dans l'obligation de publier leurs preuves de réserves.

Ces dernières, pour être crédibles, doivent être totalement publiques et visibles on-chain, ce qui est ici le cas de Binance qui a rapidement révélé ses différentes adresses de wallets afin de prouver que les fonds de ses clients étaient en sécurité.

Jusqu'à il y a encore peu de temps, c'était la firme d'audit Mazars qui assurait les audits des plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies à l'instar de Kraken, Crypto.com, KuCoin ou Binance. L'entreprise a cependant décidé de mettre fin à ses activités d'audit concernant les exchanges de cryptomonnaies au mois de décembre dernier.

Mazars faisait alors état de « préoccupations concernant la façon dont ces rapports sont compris par le public », probablement en réaction aux retours plus que mitigés de la communauté crypto concernant la publication des audits en question, le procédé utilisé pour leur réalisation ayant été sévèrement remis en cause.

👉 Dans l'actualité - Gemini dans la tourmente – La plateforme d’échange licencie de nouveau 10% de ses effectifs

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : Bloomberg

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
L'ORACLE

Dans la marine, ils ont une expression très connue pour ça : Quand les rats quittent le navire..... ! C'est qu'il n'est pas loin de couler.

L'ORACLE

Jusqu'à il y a encore peu de temps, c'était la firme d'audit Mazars qui assurait les audits des plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies à l'instar de Kraken, Crypto.com, KuCoin ou Binance. L'entreprise a cependant décidé de mettre fin à ses activités d'audit concernant les exchanges de cryptomonnaies "au mois de décembre dernier". Tiens donc ! On dirait que les mieux placées ramasse le fric et ce casse à la première occasion, surement en toute connaissance de cause vu la date de la décision. Bien qu'il fasse aussi des expertises comptables judiciaires, il connaisse parfaitement les risques de la profession… Read more »

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals