Le CryptalDash (CRD), une cryptomonnaie portée par des influenceurs francophones

D’où vient le CRD ? Comme souvent, l’histoire commence par un influenceur. Celui qui se surnomme « Sebydaddy » sur les réseaux sociaux a suscité l’attention des investisseurs en faisant découvrir à ses followers un « plan de malade » qui pourrait les rendre millionnaires presque sans effort. Dans une vidéo qui a depuis été supprimée, il expliquait :

« Crypto4You peut te permettre d’avoir le DeFi [sic], le DeFi c’est le futur Bitcoin, tu peux devenir multimillionnaire avec ça ».

Lorsqu’on se penche sur le sujet, on réalise que Crypto4You est un groupe Telegram qui permettait à l’origine aux investisseurs d’acheter du CryptalDash (CRD), avec des remises. Dans ce groupe et dans les communications originales de Crypto4You, le CRD a été présenté comme une cryptomonnaie révolutionnaire, qui permettra à ceux qui ont loupé le virage du Bitcoin (BTC) de devenir riches.

Note : Le groupe Telegram Crypto4You s’est transformé pour faire la promotion du Tacoswap, un autre projet louche porté par Micka Lamasse. Cela fera l’objet d’un autre article sur Cryptoast.

Dès le départ, cela fleure donc bon le projet louche, d’autant plus que SebyDaddy n’est pas le seul à faire la promotion de cette cryptomonnaie soi-disant magique. Sur la chaîne YouTube de Fefe75, on apprend à peu près la même chose :

« Le CRD et le TacoSwap, des cryptomonnaies qui ont beaucoup beaucoup d’avenir devant elles, et sur le court terme. »

Parmi les autres marqueurs qui peuvent rendre dubitatifs, on notera le langage utilisé : comme souvent chez les projets louches, on est incité à investir au plus vite, à profiter d’offres exceptionnelles, et à se presser sous peine de manquer l’opportunité de sa vie. Exemple en photo avec le bot Telegram de Trad4You, qui explique aux nouveaux arrivants comment acheter du CRD :

CRD bot arnaque CryptalDash

Source : Telegram

 

Cela va pourtant à l’encontre du whitepaper publié sur le site officiel du CRD, qui explique :

« Le réseau CRD et les tokens de CRD, sont un projet à long terme, ils ne sont pas destinés à croître sur le court terme pour la spéculation. »

On note donc la dissonance, qui n’est pas la seule en ce qui concerne le projet. Cela ne suffit cependant pas pour déterminer si le CryptalDash est une arnaque ou non.

Le CryptalDash (CRD) : il alimenterait un exchange

Pour voir si cette première impression est justifiée, il faut donc se pencher plus en détail sur le CRD. Qu’est-ce que le CryptalDash ? Il s’agit d’un token ERC-20 assez classique, qui a été créé en 2018. À la base, il soutient une plateforme d’échange du même nom : CryptalDash Exchange.

Premier problème cependant, lorsqu’on se rend sur cet exchange, c’est un grand vide qui nous attend :

CryptalDash Exchange CRD avis

Source : CryptalDash Exchange

La plateforme d’échange ne fonctionne tout simplement pas, et on ne peut voir aucune transaction. Par ailleurs, il suffit de cliquer sur quelques onglets pour voir que le site tient plus de la vitrine qu’autre chose. La page « Support » renvoie vers une erreur, et la page « Roadmap » n’a pas été mise à jour depuis… Le troisième trimestre 2018 :

Whitepaper CryptalDash CRD

Source : CryptalDash Exchange

On notera aussi l'absence de whitepaper, qui met la puce à l’oreille. C’est plutôt peu convaincant pour une plateforme qui souhaite être « le plus gros exchange de cryptomonnaies »…

Des communications officielles à sens unique

Si l’on se rend sur la chaîne YouTube du projet, on trouve cependant plusieurs explications apportées par un certain Amine Larhib, PDG de CryptalDash. À première vue, le projet semble sérieux, et les intéressés sont invités à participer à une séance de questions/réponses sur le CRD :

CryptalDash CRD avis arnaque

Source : Crypto4You via Telegram

Mais si l’on suit l’adresse du canal Telegram mentionné, on se trouve face à un fil de discussion vide, auquel on ne peut pas participer. On notera que c’est le même principe pour le groupe Telegram Crypto4You, qui fait la promotion du CRD et du TacoSwap. Nous avons donc essayé de contacter directement les équipes de CryptalDash (CRD), mais il semblerait qu’il n’existe aucun moyen de s’adresser à eux.

Nous sommes donc limités à ce qui transparaît sur les réseaux sociaux. Sur les autres vidéos de la chaîne YouTube de CRD Network, on voit plusieurs contenus, qui nous expliquent comment est censé fonctionner le réseau, à grand renfort de mots-clés.

Sur la vidéo appelée CRD Network 101, on apprend que le token est censé alimenter tout un écosystème :

« Le réseau CRD crée un pont entre la finance centralisée, de nouvelles infrastructures, c’est-à-dire Hyperledger, et l’environnement DeFi, avec toutes ses applications et ses avantages. »

Aucune information n’est cependant disponible sur la manière dont le CRD crée un pont avec le monde de la finance centralisée.

Un site dédié au CryptalDash (CRD)

On notera aussi un site dédié au token CryptalDash, qui est assez pauvre en information, mais lui aussi plutôt riche en mots-clés en vogue en ce moment :

« Le réseau CRD fournit une infrastructure technologique qui associe le pouvoir de la technologie financière (FinTech) au pouvoir de la demande des influenceurs, pour favoriser l’adoption des applications de finance décentralisée (DeFi). »

Si l’on clique sur le lien « Acheter du CRD », on tombe sur l’exchange décentralisé SushiSwap. Cela pose question : pourquoi cela ne renvoie-t-il pas sur CryptalDash Exchange, la plateforme qui est justement censée faire partie du même projet ?

Sur le lien, on voit par ailleurs la mise en garde habituelle de SushiSwap, qui explique : « Si vous achetez ce token, vous pourriez ne pas réussir à le vendre. »

Pourquoi ? C’est ce que l’on va voir en analysant les caractéristiques du token CRD.

Analyse des caractéristiques du token CryptalDash (CRD)

Nous vous l’expliquions plus haut, le CRD est un token ERC-20 comme il en existe des milliers. Il est listé sur de grands agrégateurs de données, à savoir CoinMarketCap et CoinGecko. Mais si l’on se penche un peu plus sur ces listings, on note que le site ne saura vous dire quelle est la capitalisation du CRD, ni l’offre en circulation :

CryptalDash CRD CoinGecko

Source : CoinGecko

On l’a vu, on ne voit aucun volume d’échange sur CryptalDash Exchange, mais qu’en est-il sur les rares autres exchanges qui listent le CRD ? Sur Uniswap, le volume d’échange de la paire ETH/CRD sur les dernières 24 heures s’élève à 8 355 dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes, c’est très peu :

CryptalDash CRD Uniswap

Source : Uniswap

Cela montre bien que les échanges de CRD sont très limités, et qu’une personne souhaitant vendre ses CRD pourrait avoir bien du mal à les écouler. Mais ce n’est pas tout.

90 % des tokens CRD détenus par 3 adresses

Pour comprendre les autres limitations du CryptalDash, on peut aussi se pencher sur les données d’Etherscan. Si l’on consulte la liste des plus importants « holdeurs » de CRD, une réalité saute aux yeux : trois adresses détiennent plus de 90 % des tokens de CryptalDash :

CryptalDash CRD adresses répartition,arnaque

Source : Etherscan

Plus inquiétant encore, une seule adresse détient à elle seule 70 % des CRD. Cela veut dire qu’une seule entité à une influence considérable sur la cryptomonnaie, et peut influencer à elle seule la direction que prend le cours du CRD.

Cela n’est pas étonnant : avant d’arriver sur les DEX, le CRD n’était accessible à l’achat qu’en passant par un groupe Telegram : Crypto4You. Les créateurs du projet vendaient directement aux investisseurs des tokens de CRD, avec une remise déterminée à l’avance. Dès le départ, les tokens étaient donc concentrés entre très peu de mains.

Pour voir à quel point cela est problématique, on peut faire une comparaison avec le Dogecoin (DOGE). En février dernier, la cryptosphère s’inquiétait de sa concentration jugée bien trop excessive. Les analystes pointaient du doigt que les 20 plus grosses adresses détenaient 50 % des DOGE, ce qui posait problème. Que dire alors du CRD, dont les 3 plus grosses adresses détiennent 90 % des jetons ?

Un approvisionnement fixe… Ou pas

On peut également se pencher sur l’approvisionnement en CRD. Tout comme d’autres cryptomonnaies, le CryptalDash est censé avoir un approvisionnement fixe. Le whitepaper que l’on trouve sur le site officiel du CryptalDash explique ainsi :

« [Le CRD] est limité en approvisionnement, et il existe seulement 1 milliard de CRD en circulation. »

Sauf que ça n’est pas nécessairement vrai. Comme l’a découvert le Youtubeur Monsieur-TK dans son analyse du projet, il existerait une erreur dans le code du smart contract du CryptalDash, qui laisserait la possibilité aux fondateurs de créer une infinité de tokens CRD.

On ne peut bien sûr pas dire avec certitude qu’il s’agisse d’une fonctionnalité créée de manière volontaire, mais il reste que cela dilue potentiellement encore plus la valeur des CRD. On note aussi qu’il est peu probable qu’une telle erreur soit passée inaperçue si le projet est aussi sérieux qu’il le prétend.

Le cours du CryptalDash/CRD baisse progressivement

Tout cela est donc très problématique. Mais certains pourraient ignorer ces éléments, attirés par l’appât du gain. Sauf que de ce côté, le CRD peine encore une fois à convaincre. Le cours du CRD chute ainsi de manière presque continue depuis un mois, si l’on en croit les données d’Uniswap :

Cours CRD CryptalDash

Source : Uniswap CRD/ETH

À l’heure actuelle, le CRD s’échange à -99 % de son record absolu atteint en octobre dernier. Il avait alors dépassé très brièvement 1,82 dollar, avant de retomber tout aussi vite. Selon CoinGecko, le CRD s’échange actuellement à 0,014 dollar par token. À priori, il n’y a donc pas de quoi susciter l’enthousiasme de futurs investisseurs.

Conclusion

Si l’on met bout à bout toutes les informations glanées sur le projet CryptalDash, le résultat est ainsi accablant. On peut retenir les points suivants dans notre analyse du CryptalDash (CRD) :

  • L’exchange auquel il est lié n’est pas utilisé, et on ne peut pas y acheter des CRD
  • 3 adresses détiennent 90 % des CRD, et une seule adresse détient 70 % des CRD
  • L’approvisionnement en CRD ne serait en réalité pas fixe, et des tokens pourraient être créés à l’infini
  • Il semble impossible de communiquer avec les équipes de CryptalDash / CRD
  • Les sites officiels liés au projet présentent peu d’informations, et ils semblent faire partie d’une plus large nébuleuse

La conclusion, c’est que CryptalDash / CRD présente bel et bien des marqueurs plutôt douteux, et ceux qui souhaitent en acheter pourraient se retrouver avec des tokens invendables. Par ailleurs, les liens entre CryptalDash et TacoSwap montrent d’autres éléments préoccupants, comme nous le verrons dans le prochain article sur le sujet. On ne pourra donc pas conseiller autre chose que d’éviter ce projet de cryptomonnaie, qui ne semble pas fiable.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Cryptoast

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Cryptoast est un média spécialisé sur l'univers du Bitcoin et de la Blockchain. Lancé en 2017, il fait partie des sites cryptos les plus consultés en France.

guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
julien

C'est légitime d'analyser un Token afin de voir le projet derrière, mais attendons au moins le rendu de l'audit en cour (disponible ici : https://www.certik.org/projects/tacoswap). L'audit à été annoncé il y a une semaine environ. Maintenant que la personne communiquant autour du projet se trouve dans tel ou tel endroit sur terre me trouve assez faible comme argument... entre autres...

Lafleur60

Oui bien sûr, l’audit qui aura 4 mois de retard. Regarde bien les courbes on tends plus vers zéro que vers la lune. L’équipe CRD a part Amine qui as tu vu ? Les locaux sont où ?
L’article est sérieux et il suffit de voir les levers de boucliers chez Micka Lamasse et Amine que Cryptoast dis juste.
Merci Cryptoast pour dénoncer ce genre de projet plus que douteux...

emarcella

Effectivement c'est une belle preuve que tout le monde aujourd'hui pond une crypto ou un projet sans aucun intérêt. le pire dans tout ça c'est qu'il se la coule douce aux maldives avec votre argent mais continuez de boire ses paroles, c'est juste une question de temps.

Theo

Tacoswap est en cours d'audit. Je suis d'accord le crd personne a confiance au projet. Pour Micka je pense juste qu'il lui fallait un token pour lancer le Tacotoken. A plusieurs reprises il a d'ailleurs dis d'acheter direct du tacotoken. Maintenant on peut si on a d'autre crypto comme le link ou le bepro on peut farmer. Bref tout ça pour dire que le Tacotoken n'est pas un SCAM. Beaucoup l'ont crue, moi aussi mais après analyse je peux assurer que non

romain

C'est faux, il a toujours dit d'acheter du CRD et de farmer du taco sur la pool CRD/eth su tacoswap. Ne dites pas de bêtises s'il vous plait. Au contraire il a formellement déconseillé d'acheter du taco directement mais d'investir sur CRD qui est un projet "long terme" lol. Je t'invite à revoir tes analyses et sortir vite du projet.