Arthur Hayes fait ses adieux à BitMEX

Nouveau rebondissement majeur dans l'affaire BitMEX, toute l'équipe de direction de la structure mère, 100x Group, connaît un remaniement complet.

Les cofondateurs de BitMEX, Arthur Hayes et Samuel Reed, se sont retirés de toutes les responsabilités de gestion exécutive pour leurs rôles respectifs de PDG et de directeur technique.

D'autres membres de l'exécutif de BitMEX quittent leurs fonctions, notamment le cofondateur Ben Delo et le responsable du développement marketing, Greg Dwyer.

Le rôle de PDG par intérim de BitMEX est repris par Vivien Khoo, précédemment directrice des opérations de 100x Group. Auparavant, elle a tenu d'importants rôles en lien avec la conformité, notamment chez Goldman Sachs et la SEC de Hong Kong.

100x Group et BitMEX se relèveront-il ?

Pour David Wong, président du 100x Group, ces changements permettront à la structure de se concentrer sur son activité principale, laquelle consiste à « offrir des services de trading performants à ses clients ». Il ajoute :

« Nous disposons d'une équipe de direction exceptionnelle qui est bien placée pour poursuivre la croissance et le développement de 100x Group, y compris l'achèvement du programme de vérification des utilisateurs BitMEX. Pour nous, c'est le statu quo et nous remercions tous les clients pour leur soutien continu. »

Derrière ce semblant d'enthousiasme pour le futur de l'entreprise se cache une grande inquiétude quant à la continuité des activités de BitMEX. La semaine dernière, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), un organisme de régulation des États-Unis, a engagé des poursuites à l'encontre de l'exchange.

La CFTC accuse les propriétaires de BitMEX d'exploiter une plateforme illégale et de ne pas respecter les réglementations anti-blanchiment d'argent.

BitMEX perd donc son emblématique fondateur, Arthur Hayes. Ce dernier étant au centre des accusations de la CFTC, il n'est pas si étonnant qu'il ne puisse pas garder une position exécutive plus longtemps.

Bien qu'officiellement le communiqué de 100x Group affirme que cette décision a été prise par Arthur Hayes lui-même, il n'est pas impossible qu'il ait été évincé de force de BitMEX, de même pour ses collègues.

👉 Lisez notre portrait d'Arthur Hayes pour en savoir davantage sur son parcours

 

Indéniablement, BitMEX aura beaucoup de difficulté à remonter la pente. Sujet à un exode massif de ses utilisateurs depuis le début de l'affaire, la restructuration complète des membres exécutifs fragilise une fois de plus la plateforme.

De son côté, Arthur Hayes disparaîtra certainement du paysage de la crypto-sphère pour un long moment, et ce même si les poursuites intentées envers BitMEX n'aboutissent pas.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments