Des youtubeurs crypto ayant promu FTX sont la cible d'un procès à un milliard de dollars

Plusieurs influenceurs présents sur les réseaux sociaux et sur la plateforme YouTube sont poursuivis en justice par des investisseurs qui les accusent d'avoir abusivement promu FTX sans déclarer leurs compensations. Les plaignants réclament plus d'un milliard de dollars de compensation financière et avancent que les titres non enregistrés promus par les accusés étaient ceux d'un « système frauduleux conçu pour profiter des investisseurs du monde entier ».

Des youtubeurs crypto ayant promu FTX sont la cible d'un procès à un milliard de dollars

Des influenceurs dans le viseur d'investisseurs lésés

Mercredi, plusieurs plaignants ont intenté un procès à destination de différents influenceurs présents sur les réseaux sociaux et sur la plateforme YouTube, les accusant d'avoir abusivement promu FTX sans déclarer leurs compensations relatives.

Les influenceurs visés par la plainte disposent tous d'au moins plusieurs centaines de milliers d'abonnés sur leurs réseaux respectifs, et certains en ont même plusieurs millions. Nous trouvons parmi eux, entre autres, Graham Stephan, Kevin Paffrath (plus connu sous le pseudonyme Meet Kevin), Andrei Jikh, Jeremy Lefevbre ou encore Ben Armstrong (qui porte le pseudonyme Bitboy).

Selon le document déposé par les plaintifs, ces influenceurs auraient en grande partie aidé FTX à atteindre le rôle d'exchange de cryptomonnaies de premier plan :

« La montée en puissance d'Internet et des médias sociaux a donné naissance à une nouvelle industrie artisanale de plusieurs milliards de dollars, celle des "influenceurs". En fait, FTX n'aurait pas pu atteindre de tels sommets sans l'impact massif de ces influenceurs, qui ont fait la promotion de la plateforme FTX trompeuse en échange de paiements non divulgués allant de dizaines de milliers de dollars à des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars. »

C'est ainsi plus d'un milliard de dollars qui sont demandés comme compensation financière par les plaignants, ces derniers avançant également que les titres non enregistrés promus par les accusés étaient ceux d'un « système frauduleux conçu pour profiter des investisseurs du monde entier ».

? Découvrez ZenGo, le portefeuille ultra-sécurisé qui facilite la navigation dans le Web3

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Des accusations à vérifier au tribunal

Bitboy, un personnage controversé de la sphère crypto directement visé par la plainte, s'est défendu des accusations sur son compte Twitter, déclarant qu'il n'avait « jamais eu de contact avec qui que ce soit de chez FTX » et que « les avocats de cette affaire ne pouvaient pas être plus stupides ». Il assure par ailleurs qu'il y aura une « contre-attaque ».

La plainte explique par ailleurs que les influenceurs n'ont pas respecté la réglementation imposée par la Securities and Exchange Commission depuis 2017, qui stipule que toute personne promouvant un titre non enregistré peut être poursuivie, d'autant plus si elle dissimule d'éventuelles compensations perçues à cet égard.

Enfin, le document précise que les individus visés par la plainte ont supprimé les contenus qui pourraient leur porter préjudice étant donné la situation dans laquelle se trouve FTX aujourd'hui. Toutefois, la plupart d'entre eux, qui ont reconnu leur erreur, se sont publiquement excusés pour avoir fait la publicité de la plateforme d'échange de cryptomonnaies.

? Dans l'actualité similaire - Sam Bankman-Fried s'est versé 2,2 milliards de dollars par le biais de FTX et Alameda Research

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Source : Plainte

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

États-Unis : la Chambre des représentants vote une loi contre les MNBC

États-Unis : la Chambre des représentants vote une loi contre les MNBC

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025