Vol de cryptomonnaies : MetaMask alerte sur la technique de « l’address poisoning »

MetaMask a signalé une croissance des attaques par « address poisoning ». Faisons le point sur cette fraude qui mise tout sur l’inattention, ainsi que les moyens de s’en protéger.

Vol de cryptomonnaies : MetaMask alerte sur la technique de « l’address poisoning »

Qu’est-ce que l’address poisoning ?

Le support du wallet MetaMask a alerté la communauté sur le phénomène de « l’adress poisoning » ou empoisonnement d’adresse en français, qui tend à se répandre. Son concept est simple : mettre à profit l’inattention d’un investisseur afin de lui voler ses cryptomonnaies.

Pour mener à bien son attaque, une personne malintentionnée va chercher des adresses s’échangeant souvent des fonds. Cela peut être le signe qu’une seule personne possède l’adresse A et l’adresse B, et qu’elle est régulièrement amenée à migrer des cryptomonnaies entre les deux.

L’attaquant crée alors une adresse similaire à l’adresse A ou B grâce à un générateur d’adresse « vanity ». Ce type de logiciel permet de générer une clé privée, pour une adresse publique contenant certains caractères spécifiques.

Choisissons par exemple une adresse de manière parfaitement arbitraire sur Etherscan : 0x8e7Ec153f5362f71083eF0Fd5784dc082c07404D. Imaginons qu’un hacker veuille cibler cette adresse, que nous appellerons « l’adresse A », il pourrait alors chercher à créer une adresse contenant les mêmes quatre derniers caractères, sur un service comme « Vanity-ETH ». En effet, il est généralement plus facile de retenir la fin ou le début d’une adresse plutôt que sa suite alphanumérique complète :

Générateur d'adresse vanity

Clé privée générée avec une adresse personnalisée grâce à Vanity-ETH

 

Avec cette nouvelle adresse, le hacker va ensuite envoyer une petite quantité de cryptomonnaies sur l’adresse ciblée, à savoir « l’adresse B », de façon à ce que l’adresse frauduleuse apparaisse dans l’historique de sa future victime, faisant penser à l’adresse A.

Lors de ses prochains échanges depuis l’adresse B, il suffira que la cible copie machinalement l’adresse frauduleuse dans son historique de transactions, pensant avoir copié l’adresse A, pour qu’elle envoie alors ses fonds d’elle-même à l’attaquant.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide sur les bonnes pratiques pour limiter le risque de hack

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Comment se protéger de telles attaques ?

À ce jour, il n’est, a priori, pas possible de bloquer les transactions entrantes sur une blockchain publique telle qu’Ethereum (ETH). Cela signifie que tout le monde peut voir ses adresses polluées par de l’address poisoning. Face à ce constat, la meilleure parade reste la vigilance.

La plupart des wallets comme Frame ou MetaMask notamment, ou encore Keplr pour prendre un exemple avec l’écosystème Cosmos (ATOM), permettent de copier directement une adresse depuis l’application. Cette facilité évite d’aller rechercher une adresse dans son historique de transaction et de risquer de se faire piéger.

S’il s’avérait nécessaire de fouiller dans ledit historique pour trouver une adresse, il conviendra alors de s’assurer à 100 % qu’il s’agisse de la bonne.

L’utilisation d’adresse personnalisée avait aussi été employée dans l’attaque de DNS de Convex (CVX) en juin 2022, où les smart contracts avaient été remplacés sur le site Web par le hacker, au profit de ses propres adresses vanity.

Une tentative de fraude, en apparence aussi simple que l’address poisoning, rappelle donc que bien souvent, la principale faille dans un système reste le facteur humain.

👉 Dans l’actualité également – Godfather : le virus qui ciblerait 400 applications bancaires et de cryptomonnaies

🎁 Offre de lancement Cryptoast Research

1ère Newsletter Offerte avec le code TOASTNL

toaster icon

Source : MetaMask

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED