Uniswap retire plusieurs tokens

Uniswap Labs, l’équipe de développement derrière l’exchange décentralisé (DEX) Uniswap (UNI), a annoncé vendredi qu’elle allait restreindre l’accès à certains tokens.

La liste publiée par Uniswap concerne plus de 100 tokens. Parmi eux, nous pouvons retrouver des tokens synthétiques de Mirror Protocol (MIR), UMA et Synthetix (SNX) ainsi que des tokens adossés à des actions ou matières premières tels que le Gold Tether (XAUT).

Dans le communiqué, Uniswap Labs donne peu d’explications sur cette décision, faisant simplement allusion à l’évolution du paysage réglementaire. Cependant, on peut raisonnablement conclure que ces restrictions sont une réponse aux récentes remarques du président de la SEC des États-Unis, Gary Gensler :

« Peu importe qu’il s’agisse d’une action tokénisée, d’un token adossé à des titres, ou de tout autre produit qui fournit une exposition synthétique aux titres sous-jacents. Les entités qui proposent ces actifs doivent respecter la régulation »

Cependant, l’annonce révèle qu’il s’agit simplement d’une modification de l’interface et que le protocole lui-même reste inchangé :

« Fait important, le protocole Uniswap, contrairement à l’interface, est un ensemble de contrats intelligents autonomes, décentralisés et immuables. Il offre un accès sans restriction à toute personne disposant d’une connexion Internet. »

Malgré tout, la communauté d’Uniswap qui défend un modèle décentralisé de la plateforme a exprimé son indignation face à ces soudaines restrictions.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Binance prend aussi des précautions

Ce mois de juillet, Binance a retiré ses actions tokénisées sur sa plateforme en réponse à la pression réglementaire croissante, et semble confirmer cette tendance à la prudence. Lancée en avril dernier, cette fonctionnalité de Binance offrait des versions tokénisées d’actions sujettes à une forte demande, comme celles de Tesla, de MicroStrategy ou encore de Google.

L’Autorité fédérale allemande de surveillance financière, ou BaFin avait expliqué que Binance violer les lois sur les valeurs mobilières du pays dans le cadre de ses actions tokénisées. Un avertissement repris ensuite par plusieurs régulateurs à travers le monde.

👉 À lire sur le même sujet : SushiSwap propose de vendre 50M$ en SUSHI à des fonds de capital-risque et provoque la colère de la communauté

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments