Le trafic web d’une banque explose grâce aux cryptomonnaies

 

Liechtenstein

 

Bank Frick, une banque du Liechtenstein, a récemment enregistré une énorme hausse de popularité après le lancement de ses services liés aux cryptomonnaies. La banque a enregistré une augmentation de 900% du trafic sur son site web depuis le lancement de ses services. Cela prouve qu’à l’heure actuelle, la demande de services liés à la cryptomonnaie est élevée sur le marché.

 

Un pas de plus vers l’adoption massive

La banque a vraiment fait un pas de géant en s’aventurant sur ce marché, en proposant de fournir des cryptomonnaies directement à ses clients et malgré le risque que des hackers puissent compromettre les fonds associés, la banque promet également à ses clients des protections contre cette éventualité.

La Bank Frick est une banque privée fondée en 1998. En mars 2018, elle a commencé à offrir à ses clients professionnels et consultants financiers la possibilité d’acheter différentes cryptomonnaies, directement en passant par l’institution financière. La diversité des crypto-actifs achetables est assez élevée, il y est proposé d’acheter du Bitcoin (BTC), du Bitcoin Cash (BCH), de l’éther (ETH), du Ripple (XRP) , du Litecoin (LTC), de l’Ethereum Classic (ETC), du NEM (NEM), du Qtum (QTUM), et du Stellar Lumens (XLM). Ceci en fait la première banque de la principauté à offrir ce type de services.

 

Cryptomonnaies

Une partie des cryptomonnaies proposées par la banque

 

Les clients peuvent effectuer une seule transaction par jour et par actif et ces transactions sont compatibles avec un certain nombre de devises différentes, y compris le dollar américain, le franc suisse et l’euro.

Pour renforcer la protection de ses clients et de leur plateforme de trading, Bank Frick stocke leurs réserves de cryptomonnaies dans des « cold wallets ». Du fait que ces wallets ne sont pas ouvertement exposés à une connexion Internet, cela élimine la menace potentielle de pertes dues au hacking. En outre, les clients ne seront pas tenus d’avoir leur propre wallet et recevront régulièrement des rapports sur leurs avoirs en cryptomonnaie de la part de la banque.

 

Un exemple à suivre pour les autres banques ?

L’objectif général des services proposés par Bank Frick est d’essayer de rendre le « crypto-banking » aussi efficace et simple à utiliser qu’une banque traditionnelle. Conformément à cela et dans l’intérêt général de la plateforme, les utilisateurs seront soumis à des contrôles assez approfondis de KYC.

Bank Frick a reçu un soutien considérable de la part du gouvernement et du climat réglementaire qui opère dans la principauté, favorables aux cryptomonnaies, ce qui était propice à sa croissance. D’autres banques de la principauté se sont également efforcées d’intégrer l’usage des cryptomonnaies pour le grand public. Par exemple, l’Union Service Bank of Liechtenstein a lancé son propre stablecoin l’année dernière. Ce mouvement a été accueilli avec beaucoup d’encouragement et d’appréciation de la part de la population de la région.

Si Bank Frick parvient à atteindre de nouveaux sommets avec ses services de cryptomonnaie alors qu’il s’agit d’une banque relativement petite cela encouragera probablement d’autres institutions, même les plus petites, à commencer à offrir leurs propres services liés aux cryptomonnaies. Ces actions pourraient être l’un des principaux éléments d’une adoption accrue de la technologie de la blockchain dans le secteur bancaire. Il se peut aussi que cela élimine certains des stigmates que les banques tiennent à l’encontre des cryptomonnaies, et donc qu’elles voient celle nouvelle possibilité comme un marché à développer plutôt qu’à restreindre.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar