Tinder met en pause son projet de metaverse et de monnaie numérique

Alors que de nombreuses grandes entreprises se mettent au Web3, Tinder suit pour l’instant la tendance inverse. Son nouveau PDG, Bernard Kim, a annoncé qu’il comptait freiner les initiatives de Tinder en termes de metaverse et de monnaie numérique.

Tinder met en pause son projet de metaverse et de monnaie numérique

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Le projet de metaverse de Tinder à l’arrêt pour l’instant

La nouvelle a été annoncée dans une lettre aux actionnaires de MatchGroup, le groupe détenant la marque Tinder. Bernard Kim y annonce le départ de Renate Nyborg, la précédente PDG, et détaille la nouvelle organisation de l’entreprise ainsi que ses nouvelles priorités.

Et le metaverse n’en fait plus partie, si l’on en croit une explication laconique du nouveau PDG :

« Je crois qu’un metaverse basé sur des expériences de rencontre est important pour capturer la prochaine génération d’utilisateurs. […] Mais l’incertitude en ce qui concerne les contours du metaverse, et sa capacité à fonctionner ou non, m’a poussé à demander aux équipes d’Hyperconnect […] de ne pas investir massivement dans le metaverse. »

La société Hyperconnect avait été acquise par Tinder en 2021, afin de développer de nouvelles fonctionnalités liées à la réalité augmentée et l’intelligence artificielle. Un metaverse – baptisé Single Town – était jusque là en préparation.

Bernard Kim précise qu’il a demandé aux équipes de continuer à évaluer le domaine du metaverse, et que Tinder envisage de s’y remettre « lorsque nous aurons clarifié les opportunités globales ». Traduction : Tinder ne pense pas que le metaverse ait suffisamment fait ses preuves pour investir massivement.

👉 Pour aller plus loin – Metaverse : comprendre ces mondes virtuels basés sur la blockchain et les NFTs

Investir dans l'immobilier sur la blockchain

Seulement 50$ pour débuter

toaster icon

Les « Tinder Coins » abandonnés

Autre changement de cap : l’entreprise abandonne ses « Tinder Coins », une monnaie numérique virtuelle qu’elle avait commencé à tester dans l’application. Le PDG explique laconiquement que cette dernière ne générerait pas les revenus attendus :

« Après avoir eu des résultats mitigés avec les Tinder Coins, nous avons décidé de prendre du recul et réexaminer cette initiative. […]  Nous voulons aussi réfléchir aux biens virtuels afin de nous assurer qu’ils puissent réellement promouvoir la prochaine phase de croissance de Tinder. »

Les résultats de Tinder ont en effet été moins bons qu’anticipés, et l’entreprise sabre donc certaines initiatives afin de redresser la barre.

On sent ici l’ambivalence qu’ont encore les entreprises en ce qui concerne le metaverse et les technologies associées. Elles souhaitent capitaliser sur les nouvelles opportunités représentées, mais la définition encore flottante de ce secteur, qui est très jeune, peut en faire hésiter certaines.

👉 Sur le même sujet –Le metaverse de Meta est voué à l’échec, selon Vitalik Buterin

Commandez notre livre

publié aux éditions Larousse

toaster icon

Source : MatchGroup

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Les monnaies numériques de banques centrales, « seule solution » pour préserver le système monétaire, selon la BCE

Les monnaies numériques de banques centrales, « seule solution » pour préserver le système monétaire, selon la BCE

Vitalik Buterin souhaite brûler les Ethers des validateurs se pliant aux exigences des régulateurs

Vitalik Buterin souhaite brûler les Ethers des validateurs se pliant aux exigences des régulateurs

Développeur principal de Bitcoin (BTC) depuis 8 ans, Wladimir van der Laan se retire

Développeur principal de Bitcoin (BTC) depuis 8 ans, Wladimir van der Laan se retire

Revolut obtient l'approbation de la CySEC afin de renforcer ses services crypto en Europe

Revolut obtient l'approbation de la CySEC afin de renforcer ses services crypto en Europe

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast