La Stellar Development Foundation (XLM) a annoncé mettre un terme à l'airdrop de 2 milliards de tokens XLM qui avait été mis en place avec la coopération de Keybase, un service de messagerie chiffrée.

 

Le dernier airdrop pour Stellar ?

La raison évoquée par les entités à l'origine de l'initiative pour justifier cette annulation est l'arrivée massive de faux utilisateurs, mettant en péril l'intégrité de l'airdrop :

Bien que cet airdrop ait bien fonctionné dans l'ensemble, il est clair qu'il y aura des retours dégressifs et une augmentation massive des efforts requis. Pourquoi ? Depuis une semaine environ, des hordes de fausses personnes ont commencé à affluer, bien au-delà de la capacité de ce que Keybase ou la Fondation Stellar peut filtrer.

Le plan originel de la Fondation Stellar était de distribuer ces fonds sur une période de vingt mois. L'airdrop représentait une somme de 120 millions de dollars et les utilisateurs de Keybase se partageaient jusqu'alors des airdrops mensuels de 100 millions de XLM. Le montant total que chaque participant était susceptible de recevoir au terme de la distribution se chiffrait à environ 500 dollars.

Malgré le fait que cette annonce soit surprenante, la Fondation avait indiqué qu'elle se réservait le droit de mettre fin à cette distribution de façon anticipée dès le début de la campagne et que la durée minimum était fixée à 3 mois.

Stellar n'aura distribué que 15% du volume total de l'airdrop en l'espace de trois mois. La dernière distribution de tokens aura lieu le 15 décembre, mais seuls les utilisateurs vérifiés avant l'annonce obtiendront les tokens. En effet, il n'est aujourd'hui plus possible de rejoindre l'airdrop. Le montant distribué par ce dernier round sera de 300 millions de lumens, soit environ 16 millions de dollars.

Stellar et Keybase ont bénéficié d'une large couverture médiatique grâce à cette campagne de distribution. Keybase a enregistré des dizaines de milliers de nouveaux utilisateurs, ce qui lui a permis d'augmenter de 25% le nombre de ses inscrits.

 

Le mois dernier, la Fondation Stellar a brûlé 55 milliards de ses tokens XLM, soit plus de la moitié de l’approvisionnement total de la cryptomonnaie. L’équivalent du prix de cette opération correspondait à près de 4,7 milliards de dollars. Au fil des ans, Stellar a constaté que les airdrops avaient plutôt pour effets de faire baisser le prix du XLM, surtout à cause des montants exorbitants que leur plan initial prévoyait pour les financer. Avec cette annulation, il est probable que les airdrops proposés par Stellar ne soient plus jamais proposés à la communauté.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Matoulatz

De très gros nuls cette Fondation, il faut pas se mentir ahaha