La Fondation Stellar dévoile un airdrop de 2 milliards de XLM pour les utilisateurs de Keybase

 

Stellar Lumens Keybase

 

La Stellar Development Foundation et le service de messagerie chiffrée Keybase ont annoncé le 9 septembre un airdrop équivalent à 2 milliards de Stellar Lumens (XLM), celui-ci représentant aujourd’hui une somme de 120 millions de dollars (1 XLM étant achetable pour 0,06 dollar à la date du 10 septembre 2019). Au cours des 20 prochains mois, les utilisateurs de Keybase se partageront des airdrops mensuels de 100 millions de XLM.

 

Keybase en tant qu’intermédiaire de sécurité

Keybase se définit comme une alternative gratuite et sécurisée à Slack, WhatsApp, Telegram et autre application de messagerie. Il soutient des groupes, grands et petits, des communautés et des équipes. La particularité de Keybase est que tous les chats sont chiffrés de bout en bout et que la sécurité des données de ses utilisateurs est la principale priorité de l’équipe. Selon l’entreprise, l’application compte aujourd’hui près de 300 000 utilisateurs actifs.

La relation entre la Fondation Stellar et Keybase n’est pas nouvelle, l’organisme sans but lucratif a même subventionné Keybase en 2018. Denelle Dixon, CEO de la Fondation a déclaré :

La Fondation Stellar a pour mission de faire connaître les Lumens dans le monde, entre les mains de personnes réelles, par le biais des airdrops. Keybase nous fournit les véritables personnes. Nous avons mis en place un moyen pour les gens de prouver leur identité, de collaborer en toute sécurité et de stocker la cryptomonnaie. Puisque Keybase se charge de la réception de cet airdrop, la Fondation Stellar sait que ses Lumens atteignent de vrais humains de manière sécurisée.

Keybase dispose déjà également de certaines fonctionnalités liées au réseau Stellar sur son application. Denelle Dixon a à nouveau précisé :

Les utilisateurs peuvent envoyer des XLMs à leurs amis sur Keybase. L’application propose des wallets pour ses utilisateurs et les tokens seront déposés dans ces wallets.

 

Comment se dérouleront les airdrops ?

Les airdrops seront répartis équitablement entre tous les utilisateurs de Keybase le 15 de chaque mois, à compter du 15 octobre 2019. Pour plus de détails sur toutes les conditions requises, vous pouvez vous référer à l’annonce de Keybase.

Pour être éligibles, les utilisateurs doivent remplir certaines conditions. Tous les comptes Keybase authentifiés existants sont déjà en règle et sont automatiquement qualifiés pour l’airdrop prochain. Pour éviter que des bots ne s’inscrivent en masse et ne s’emparent de Lumens, les nouveaux utilisateurs doivent relier leurs nouveaux comptes Keybase à des comptes GitHub ou HackerNews déjà existants.

Stellar a précisé que trois mois d’airdrops sont garantis et que la poursuite du programme au-delà de cette période dépendra de l’atteinte de critères établis par la Fondation. Dans l’état actuel de la situation et dans le cas où la base d’utilisateurs de Keybase n’augmente pas (ce qui est bien entendu très peu probable à la suite de cette annonce), chaque utilisateur peut s’attendre à recevoir l’équivalent de 400 dollars à terme des 20 mois du programme. Cette valeur n’est en aucun cas fixe puisqu’elle est aussi fonction de l’évolution du prix du XLM.

La première vague de l’airdrop a déjà été livrée aujourd’hui, le 10 septembre 2019. Chaque utilisateur a reçu l’équivalent de 21,35 dollars soit 356 XLM qui ont directement été déposés dans le wallet de l’application :

Stellar Lumens Airdrop

Keybase est disponible sur Windows, macOS, Linux, iOS et Android, vous pouvez donc facilement télécharger l’application et vous y inscrire afin de participer à cet airdrop massif de Stellar Lumens en vous rendant sur ce lien. Nous vous conseillons toutefois de télécharger l’application sur la totalité de vos appareils et de mettre en place toutes les sécurités proposées par celle-ci. Mettant l’accent sur la sécurité des comptes de ses utilisateurs, une récupération de compte en cas de perte n’est pas chose aisée si vous ne prenez pas vos précautions au préalable.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar