Stanford informe que les parents de Sam Bankman-Fried n’enseignent plus à l’université

Alors que les parents de Sam Bankman-Fried (SBF) enseignaient tous deux à Stanford, l’université californienne a informé que ce n’était plus le cas pour l’instant. De son côté, SBF ira bel et bien témoigner le 13 décembre devant le Comité de la Chambre des États-Unis, en expliquant au passage qu’il se considérait comme un PDG modèle.

Stanford informe que les parents de Sam Bankman-Fried n’enseignent plus à l’université

Les parents de Sam Bankman-Fried n’enseignent plus à Stanford

Les conséquences des agissements de Sam Bankman-Fried (SBF) se répercutent maintenant sur ses parents, qui enseignaient jusque-là à la célèbre université de Stanford en Californie. En effet, l’université a dévoilé plus tôt dans la semaine que Joseph Bankman, le père de SBF, avait annulé le seul cours qu’il était supposé animer.

Le cours en question devait traiter de politique fiscale. L’ironie veut pourtant qu’au cœur de la crise, il ait été révélé qu’une maison aux Bahamas d’une valeur de 16,4 millions de dollars était enregistrée au nom des parents de SBF, alors qu’elle était utilisée par les employés de FTX.

De son côté, Barbara Fried, la mère de l’intéressé, n’est affectée à aucun cours pour le trimestre à venir. Elle a toutefois avancé que cela aurait été prévu depuis un moment et n’aurait « rien à voir avec quoi que ce soit d’autre qui se passe ». Par ailleurs, il n’est pas exclu qu’elle enseigne à nouveau à l’université à l’avenir.

👉 Pour aller plus loin – Apprenez à sécuriser et à stocker vos cryptomonnaies loin des plateformes centralisées

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

SBF témoignera le 13 décembre prochain

Pour ce qui est de Sam Bankman-Fried lui-même, alors qu’il « n’était pas sûr » de pouvoir témoigner devant le Comité de la Chambre des États-Unis, celui-ci ira finalement bien à l’audition du 13 décembre. En revanche, SBF a une fois de plus apporté des réponses qui semblent en décalage avec la gravité de la situation, expliquant « n’avoir toujours pas accès à de nombreuses données » :

Par ailleurs, il a réitéré des excuses, expliquant qu’il se considérait jusque-là comme un PDG modèle :

« Je me considérais comme un PDG modèle, qui ne deviendrait pas paresseux ou déconnecté. Ce qui l’a rendu encore plus destructeur quand je l’ai fait. Je suis désolé. J’espère que les gens pourront apprendre de la différence entre qui j’étais et qui j’aurais pu être. »

Concernant Maxine Waters, la présidente du Comité, cette dernière a dû lever le ton devant l’hésitation de SBF à venir se présenter. Elle a d’ailleurs contredit ce qui avait pu être avancé par CNBC, en affirmant que si l’ex-PDG de FTX refusait l’invitation, cette dernière se transformerait en assignation à comparaître :

C’est donc bel et bien mardi prochain qu’aura lieu une première audience. Cette dernière sera, à n’en pas douter, suivie de nouvelles auditions, que ce soit également par la Chambre des États-Unis ou diverses institutions légales cherchant à comprendre ce qu’il s’est passé, et quelles mesures il convient de prendre pour cela.

👉 À lire également – FTX : Sam Bankman-Fried engage l’avocat de Ghislaine Maxwell pour se défendre

🎁 Offre de lancement Cryptoast Research

1ère Newsletter Offerte avec le code TOASTNL

toaster icon

Source : The Stanford Daily

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED