La Slovénie prend position sur la fiscalité des cryptomonnaies

L’imposition des actifs numériques est toujours un sujet délicat à aborder. Entre ceux voulant frapper fort et les personnes souhaitant éviter un impôt confiscatoire, il reste peu de place à la discussion. Ainsi, pour éviter toute querelle de ce type, le ministère slovène des Finances a lancé une consultation publique sur la question.

Cette dernière est relative à une future proposition de loi concernant la taxation des cryptomonnaies. Plus précisément, elle évoque les cessions à titre onéreux de crypto-actifs contre une monnaie ayant cours légal ou les paiements en actifs numériques. En somme, il s’agit des mêmes faits générateurs d’imposition qu’en France.

Le ministère des Finances aurait l’intention d’évaluer le sentiment des investisseurs sur la potentielle imposition des gains en cryptomonnaies. Or, l’administration financière du pays a proposé, en août dernier, un prélèvement forfaitaire unique (flat tax) fixé à 10 %.

👉 À lire – Fiscalité des crypto-actifs dans les pays étrangers

Un seuil d’exonération bien supérieur à celui pratiqué en France

Si la proposition de loi est promulguée, hormis un taux trois fois inférieur, nous aurions donc des dispositions identiques à la France en matière de fiscalité des cryptomonnaies. Toutefois, les autorités ont prévu une petite différence qui risque de faire pâlir d’envie les investisseurs français.

En effet, comme en France, un seuil d’exonération est prévu pour déclencher l’imposition. S’il est fixé chez nous à 305 € de cessions à titre onéreux par année civile, le gouvernement slovène retiendrait un montant bien supérieur, 15 000 €.

Si cette proposition de loi apparaît comme plutôt favorable aux investisseurs et utilisateurs d’actifs numériques, c’est uniquement en comparaison avec la France. Actuellement, il n’y a pas de disposition précise en matière de fiscalité des crypto-actifs en Slovénie. En d’autres termes, le taux à 0 % reste la norme pour les particuliers dans le pays.

Une fois adoptée, la nouvelle loi pourrait être promulguée aux alentours du 10 novembre. Elle serait alors applicable dès le 1er janvier 2022.

👉 Retrouvez tous nos articles sur le droit et la fiscalité des cryptomonnaies

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

La fiscalité des cryptomonnaies reste un sujet brûlant dans de nombreux pays

La Slovénie n’est pas le seul pays à adopter des mesures sur la fiscalité des actifs numériques. C’est même un sujet qui revient sans cesse dans le débat.

En France, si presque rien n’a évolué pendant deux ans, le récent dépôt des « amendements Person » dans le projet de loi de Finances pour 2022 a relancé la controverse sur notre fiscalité peu incitative.

Toutefois, il n’y a pas qu’en France que la fiscalité des crypto-actifs est devenue une pomme de discorde. Aux États-Unis, les démocrates ont récemment annoncé vouloir mettre fin à la niche fiscale que représenteraient les cryptomonnaies. Toujours outre-Atlantique, le plan de relance de Biden pourrait renforcer les obligations fiscales des acteurs du secteur.

Au vu de l’explosion du marché des actifs numériques depuis la fin de l’année 2020, nul doute que sur la fiscalité des gains réalisés grâce au Bitcoin (BTC) et consorts va devenir l’une des thématiques phares dans les mois et les années à venir.

👉 À lire – Fiscalité et cryptomonnaies : comment remplir votre déclaration de revenus ?

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments