Shiba Inu (SHIB) un autre altcoin qui a du chien

Le nom « Shiba Inu » vient de la race de chien associée à Dogecoin, c’est donc une référence directe à son plus grand concurrent. Le SHIB, qui se décrit comme un « Dogecoin Killer » semble cependant avoir des ambitions plus démesurées que l’altcoin dont il s’est inspiré.

Sur son site officiel, il se décrit comme « une expérience de construction spontanée d’une communauté décentralisée ». Il servira de carburant à ShibaSwap, un énième clone de finance décentralisée. Le SHIB est un token ERC-20 fonctionnant sur Ethereum, on trouve actuellement 394 796 milliards de tokens en circulation, selon CoinMarketCap. Notez cependant que selon Binance, l’intégralité des SHIB est en circulation.

Le token a attiré l’attention parce que son cours a grimpé de manière stratosphérique. Le 8 mai dernier, il s’échangeait contre 0,000002 dollar, et atteint ce matin 0.000032 dollar. Son volume d’échange a explosé de +222 % sur les dernières 24h.

👉 Plus d’infos sur le Dogecoin (DOGE)

Binance ajoute le Shiba Inu

Cela pourrait cependant rester un de ces tokens opportunistes qui suscitent brièvement l’intérêt de la communauté avant de plonger dans l’oubli. Sauf que le géant Binance a décidé de l’ajouter de manière précipitée, flairant sans doute le filon. Cela a suscité la grogne de la communauté crypto, qui a reproché à la plateforme d’échange de jouer avec le feu. D’autant plus que le communiqué de Binance met en garde sur la concentration excessive du SHIB : 3 wallets détiennent en effet 60 % des tokens.

La polémique a enflé, au point que le PDG de Binance Changpeng Zhao ait dû clarifier les choses :

« Certains ont exprimé des inquiétudes en ce qui concerne l’ajout du SHIB. Nous ne faisons que suivre les utilisateurs. Un grand nombre d’entre eux en ont fait la demande, au point que nous avons épuisé nos adresses de dépôt d’ETH à cause du SHIB aujourd’hui. Cela n’était encore jamais arrivé pour un ERC-20. »

👉 Retrouvez l’actu des altcoins

Le SHIB, un investissement risqué

Changpeng Zhao précise cependant qu’il ne s’agit ni d’un soutien au Shiba Inu (SHIB), ni d’un conseil d’investissement, et rappelle que le risque est très élevé. Cela n’a cependant pas suffi à faire taire les critiques, comme l’économiste Michaël van de Poppe :

« Mon point de vue sur le SHIB ? Chacun fait ce qu’il veut, quand il veut. Mais des [projets] comme le DOGE, le SHIB ou SafeMoon attirent l’attention au détriment du futur décentralisé que nous essayons de construire. Et 90 % des personnes vont perdre de l’argent. »

Qu’on aime le risque ou non, une chose est certaine : la folie qui entoure le Dogecoin ne semble pas prête de s’arrêter.

👉 À lire : Acheter une Tesla avec du Dogecoin (DOGE) ? Elon Musk demande l'avis de sa communauté sur Twitter

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Qman

J'ai mis 250€ yolo dessus, y a 6 mois tu mettais 1€ t'avais 10 000€, à priori qprès la classique chute post listing Binance et aux 15 jours mini "réglementaires" de cuvette, on est parti pour la Lune
HODL strong guys

Toto

Bonjour, bel article, interessant. J ai en effet acheté du shib suite a un article paru dans twitter. J en ai acheté pour 60 euros. C est tres peu car j ai l equivalent d un btc en wallet. Allez voir mon twitter je vous donne les conseils pour debuter: @joguess2
Merci et vive les crypto.