La SEC a annoncé qu’elle exploitera des nœuds Bitcoin et Ethereum

 

SEC cryptomonnaies

 

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis cherche à obtenir des devis auprès de sous-traitants pour faire fonctionner des nœuds Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) en son nom, en y incluant aussi « autant que possible des blockchains suivantes : Bitcoin Cash (BCH), Stellar (XLM), Zcash, EOS, NEO et XRP ». La nouvelle a été publiée sur le site Web du Federal Business Opportunities des États-Unis.

 

Un doute concernant l’utilisation des données récoltées

Ils ne fournissent aucune raison concrète pour laquelle ils souhaitent gérer leurs propres nœuds, si ce n’est qu’ils déclarent qu’il s’agit de « soutenir leurs efforts pour surveiller les risques, améliorer la conformité et informer la politique de la Commission en matière de biens numériques ». Ils précisent spécifiquement que :

Le sous-traitant devra fournir toutes les données de la blockchain à partir de nœuds hébergés, plutôt que de fournir ces données comme source secondaire, par exemple par l’intermédiaire d’explorateurs de blockchain.

La SEC souhaite aussi obtenir des données qui incluent des éléments comme les algorithmes de hachage, la puissance de hachage, la difficulté d’extraction et les récompenses, la quantité et la taille des transactions et la taille totale de la blockchain en question. Il semblerait que la SEC cherche une société d’analyse qui externaliserait la surveillance de plusieurs blockchains et qui pourrait leur rapporter la totalité des informations.

 

Quel impact pour les cryptomonnaies ?

Bien que le fait que les nœuds soient exploités par la SEC, cela semble être un événement attrayant pour la communauté crypto, la surveillance dont elle parle n’est peut-être pas destinée à être cordiale puisque la SEC ne s’est pas toujours montrée particulièrement favorable envers les cryptomonnaies. Son indécision sur les questions concernant l’industrie a soulevé des inquiétudes parmi les investisseurs et la récente fermeture de Bittrex aux États-Unis a également été attribuée à des exigences réglementaires strictes.

On ne sait pas encore très bien ce que la SEC attend de ces informations et comment elle influencera ses décisions en matière de réglementation, mais cela pourrait être un moyen de lutter contre les crimes liés aux cryptomonnaies et de plus facilement faire respecter la loi.

 

De nombreuses annonces de ce type ont généralement bien été reçues par la communauté, considérées comme de la publicité bon marché et prouvant l’intérêt de la technologie. Par exemple, le récent point de vue de Trump sur le Bitcoin et la cryptomonnaie a été considéré positivement pour le secteur. L’intérêt de la SEC pour les données de la blockchain peut s’avérer être un atout majeur pour l’industrie. Reste à savoir ce qu’ils feront concrètement de ces données.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar