Le président américain Donald Trump a exprimé son opposition à l'ensemble des cryptomonnaies, citant en particulier le Bitcoin (BTC) et le projet Libra de Facebook, dans une série de tweets publiés dans la nuit du 11 au 12 juillet heure de Paris.

 

[tweet 1149472282584072192 align='center']

Traduction : Je ne suis pas un fan du Bitcoin et des autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l'argent,
et dont la valeur est très volatile et basée sur rien du tout.
Les crypto-actifs non réglementés peuvent faciliter les comportements illégaux,
y compris le commerce de la drogue et d'autres activités illégales ...

 

D'après le président américain, les cryptomonnaies n'auraient donc aucune valeur propre et ne serviraient qu'à des fins illégales. Après avoir rapidement évoqué ce pour quoi il était contre le Bitcoin et le reste des cryptomonnaies, il a insisté sur la future cryptomonnaie qui sera émise par Facebook, la Libra. Il termine en défendant le dollar américain et en appuyant sur le fait que la monnaie de Facebook ne pourra en aucun cas être utilisée en parallèle.

 

[tweet 1149472285905940480 align='center']

Traduction : De même, la « monnaie virtuelle » de Facebook, Libra, aura peu d'importance ou de fiabilité.
Si Facebook et d'autres entreprises veulent devenir une banque, elles doivent demander une nouvelle
charte bancaire et être soumises à toutes les réglementations bancaires, tout comme les autres banques, tant au niveau national ...

... qu'à l'international. Nous n'avons qu'une seule monnaie réelle aux États-Unis,
et elle est plus forte que jamais, à la fois sûre et fiable.
C'est de loin la monnaie la plus dominante dans le monde, et elle le restera toujours.
On l'appelle le dollar des États-Unis !

 

Donald Trump craint-il les cryptomonnaies ?

Ce qui a incité Trump à publier ces tweets n'est qu'une spéculation. Ils ont été postés le soir du « Social Media Summit » (Sommet des médias sociaux) de Trump, une conférence à huis clos qui a réuni de nombreux spécialistes des médias sociaux. D'ailleurs, cela semble être l'une des premières fois que l'une des personnes les plus influentes au monde, et encore moins le président des États-Unis, commente publiquement sur les cryptomonnaies.

Vraisemblablement, les audiences imminentes du Congrès sur le projet Libra de Facebook, prévues pour mardi et mercredi prochains, les 16 et 17 juillet, ont également inspiré Trump à tweeter sur le sujet et on peut supposer que le cas du projet de Facebook soit l'une des préoccupations premières de Trump.

 

Trump aurait-il peur que le dollar américain perde de sa valeur symbolique avec l'essor de l'utilisation du Bitcoin et des autres cryptomonnaies ? Il est certain que les récentes décisions prises par Cuba et la Chine ont dû le conforter dans son avis. En effet, ces deux pays ont récemment affirmé vouloir créer leur propre cryptomonnaie souveraine afin d'échapper aux sanctions américaines concernant les échanges internationaux pesant sur ces états.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments