Sam Bankman-Fried : « Je n’étais certainement pas aussi compétent que je le pensais »

Dans une interview accordée à la BBC, Sam Bankman-Fried est de nouveau revenu sur la crise provoquée par le crash de FTX. S’il minimise de nouveau certaines de ses fautes, il reconnaît ne pas avoir été aussi compétent qu’il le pensait.

Sam Bankman-Fried : « Je n’étais certainement pas aussi compétent que je le pensais »

Sam Bankman-Fried « n’aurait pas sciemment commis de fraude »

Sam Bankman-Fried (SBF) a donné une nouvelle interview, et cette fois, c’est avec nos confrères de la BBC dans un complexe résidentiel de luxe aux Bahamas.

Le résultat est une vidéo de cinq minutes, où SBF apparaît nerveux et tremblant, répondant aux questions du journaliste. Une fois de plus, l’intéressé joue la carte de l’erreur de jugement, plutôt que de la faute de gestion. Il va même jusqu’à estimer que s’il a commis des actions illégales, ce serait prétendument de manière involontaire :

« Je n’ai pas sciemment commis de fraude, je ne pense pas avoir commis de fraude, je ne voulais pas que cela se produise. Je n’étais certainement pas aussi compétent que je le pensais. »

S’il donne l’impression de chercher à se dédouaner de cette débâcle, il reconnaît toutefois qu’en tant que PDG, c’est à lui d’en porter la responsabilité.

Par ailleurs, lorsque le journaliste lui demande s’il créera une nouvelle entreprise dans l’industrie des cryptomonnaies, il répond qu’il ne le sait pas encore. Bien que la perspective d’un retour semble difficile à imaginer, il avance que si cela devait être le cas, ce serait avec de « hauts standards de transparence ». Pour ce qui est de rembourser ses clients, SBF prétend vouloir faire de son mieux :

« Je donnerais n’importe quoi pour pouvoir le faire. Et je vais essayer si je peux. »

👉 Pour aller plus loin – Apprenez à sécuriser et à stocker vos cryptomonnaies loin des plateformes centralisées

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

Vérité ou stratégie de communication ?

S’il ne nous appartient pas de remettre en doute la parole de Sam Bankman-Fried, le fait est qu’il a reconnu lui-même avoir adopté certaines positions uniquement dans le but de faire de la communication. À partir de là, il devient difficile d’accorder une confiance aveugle aux dires du personnage.

Durant l’interview, SBF revient sur ses propres difficultés financières. Son interlocuteur note pourtant qu’il vient d’une famille aisée, qui est en mesure de l’aider et qu’il ne finira pas à la rue. L’ex-PDG de FTX avance qu’il lui « reste moins de 100 000 dollars » de liquidité, et qu’il n’aurait pas accès à ses comptes bancaires.

Quel que soit le degré de vérité de ces propos, ainsi que la pression qui pèse effectivement au quotidien sur Sam Bankman-Fried, ceci n’enlève rien aux dégâts provoqués par l’effondrement de la plateforme. Rappelons que ce sont jusqu’à 50 milliards de dollars qui pourraient être perdus, et parmi eux, les économies de plus d’un million d’utilisateurs.

C’est donc une crise qui ne sera pas sans conséquences, qui plus est lorsque l’on peut voir certaines personnalités anti-crypto s’en servir pour remettre en cause tout l’écosystème sur des médias grand public avec une objectivité relative.

👉 Sur le même sujet – Stanford informe que les parents de Sam Bankman-Fried n’enseignent plus à l’université

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

Sources : BBC, Image : CoinTelegraph via Wikimédia Commons (CC BY 3.0)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals