Bitcoin comme monnaie légale

À la conférence Bitcoin 2021 à Miami, le président du Salvador, Nayib Bukele, a annoncé dans une vidéo préenregistrée qu’il allait envoyer un projet de loi à l’Assemblée du pays pour reconnaître le Bitcoin (BTC) comme monnaie légale. La vidéo de Nayib Bukele a été diffusée pendant l’intervention de Jack Mallers, fondateur de Strike, un portefeuille de cryptomonnaies basé sur le Lightning Network.

Le projet de loi doit encore être examiné par l’Assemblée législative du pays. Toutefois avec le parti politique qui contrôle fermement cet organe, l’approbation semble presque assurée.

Nous pouvons entendre dans la vidéo :

« La semaine prochaine, j’enverrai au congrès un projet de loi qui fera du Bitcoin une monnaie légale. »

Nayib Bukele a également déclaré que le pays aller s’associait à Strike, à l'origine d'un portefeulle de cryptomonnaies, pour mettre en place une infrastructure financière moderne basée sur le Bitcoin.

Le Salvador devrait également devrait détenir des BTC dans ses réserves nationales.

👉 À lire sur le même sujet :  Peut-on assister à la création de réserves nationales de Bitcoin (BTC) ?

L’angoisse de l’inflation

Jack Mallers a expliqué que l’annonce de M. Bukele était une réaction à une « création monétaire sans précédent » par les États-Unis. Il a notamment reproché à la Réserve fédérale américaine d’écraser les marchés émergents. Autrement dit, les injections massives de liquidités vont avoir un impact sur la valeur du dollar et donc sur l’épargne des citoyens du pays.

À ce jour, le Salvador était l’une des rares nations non américaines à utiliser le dollar comme monnaie officielle. D’autres pays sont dans cette situation tels que l'Équateur, la Somalie et le Cambodge (billet seulement).

Jack Mallers a expliqué pourquoi d’autres pays pourraient suivre :

« Le Bitcoin est à la fois le plus grand actif de réserve jamais créé et un réseau monétaire supérieur. La détention de BTC permet de protéger les économies en développement des chocs potentiels de l’inflation des monnaies fiduciaires. »

Les Salvadoriens ne sont pas complètement étrangers au Bitcoin. En mars, Strike avait déjà lancé son application de paiement mobile, qui est rapidement devenue l’application la plus téléchargée du pays.

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
John

"Nayib Bukele a également déclaré que le pays aller s’associait à Strike" ???