Ripple face à un nouveau procès

Le nouveau procès de Ripple vient de Floride. L’investisseur Tyler Toomey fait appel à la justice pour des raisons similaires à celles avancées par les autres plaignants qui accusent Ripple en ce moment. Le document officiel explique ainsi :

« [Ripple] a vendu des millions de dollars (ou plus) de tokens XRP, qui sont des titres financiers d’après les lois de Floride, auprès d’investisseurs de Floride, sans les enregistrer en tant que tels auprès des autorités. »

L’homme accuse Ripple d’avoir vendu des XRP de manière massive pour continuer à être rentable :

« La majorité des revenus de Ripple vient de ventes de XRP (plus d’un milliard de dollars) et Ripple s’est appuyé sur ces ventes pour financer ses opérations. »

Par ailleurs, Brad Garlinghouse est nommé directement. Il est là aussi accusé d’avoir incité les investisseurs à acheter du XRP, alors que lui-même faisait fortune en vendant ses actifs. Il aurait selon l’accusation volontairement manipulé le prix à plusieurs reprises :

« Entre avril 2017 et décembre 2019, Brad Garlinghouse a aussi mis en pause ses ventes de XRP, car le prix chutait, essayant ainsi de ne pas faire baisser davantage le prix du marché. »

👉 A lire : Pour le régulateur japonais, le XRP de Ripple n’est pas un titre financier

A l’Ouest, rien de nouveau

Rien de bien nouveau donc pour ce procès, qui est dans la droite lignée des autres accusations portées à l’encontre de Ripple. Bradley Sostack avait intenté un procès à l’entreprise pour des raisons similaires en 2018. Depuis, c’est la SEC qui avait porté le coup le plus important à l’entreprise, en décembre dernier. Elle avait déclenché une vague de délistings pour le XRP. Plus récemment, Tetragon s’était aussi attaqué à Ripple, souhaitant faire racheter ses parts dans l’entreprise.

Brad Garlinghouse s’est cependant montré rassurant dans une communication officielle parue ces derniers jours. Tirant un bilan globalement positif de l’année 2020, il rappelle que l’entreprise a décroché 15 nouveaux clients depuis le procès de la SEC, signe que Ripple continue d’être attractif :

« L’intérêt des clients dans le monde reste très haut – l’équipe continue à décrocher 2 nouveaux clients par semaine, dans plus de 40 pays. »

👉 Découvrez aussi : Ripple (XRP) recrute un ancien cadre d’Amazon

Un XRP qui ne remonte pas

Il est vrai que la solidité de Ripple, dont le XRP a longtemps été la troisième cryptomonnaie la plus importante en termes de capitalisation, l’empêche de plonger trop profondément. Mais cela durera-t-il ?

Depuis l’annonce de la SEC, l’actif de Ripple a perdu -50% de sa valeur. Le XRP vaut ce matin 0.26 dollar, et la capitalisation de la cryptomonnaie, à 12 milliards de dollars, est maintenant plus largement dépassée par celle du DOT de Polkadot, à 15 milliards de dollars. Les mois à venir vont donc être particulièrement cruciaux pour Ripple et le XRP.

👉 Découvrez aussi : Grayscale retire le XRP de son fonds diversifié en cryptomonnaies

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments