Voice, l'alternative tant attendue ?

La date du 4 juillet pour le lancement de Voice ne semble pas être choisie au hasard. En effet, ce jour correspond au Jour de l’Indépendance, la fête nationale des États-Unis.

Selon les propos de Salah Zalatimo, le PDG de Voice, le parallèle peut être fait entre ce réseau social de nouvelle génération et ceux qui se partagent actuellement le pouvoir (Facebook, Twitter, etc.).

L'idée étant que Voice se pose comme une alternative indépendante qui souhaite mettre un terme à l'hégémonie des géants des réseaux sociaux (en théorie).

Comme Zalatimo le précise, Brendan Blumer et Daniel Larimer, respectivement CEO et CTO de Block.one, ont annoncé leur intention de lancer Voice il y a maintenant 1 an avec comme mot d'ordre : « Social as it should be. » - Le social comme il se doit d'être).

J'ai rejoint Voice au début de l'année pour construire une expérience sociale et éditoriale sur cette même fondation. Nous nous étions préparés à une grande révélation cet automne. Mais, nous ne pouvons tout simplement pas attendre plus longtemps. Nous devons reprendre la dimension sociale de la Big Tech. MAINTENANT. Nous avons donc fait ce que font les startups,ajoute-t-il.

👉  Vous pouvez vous inscrire pour la bêta de Voice en cliquant ici

 

Comment Voice se différencie des autres réseaux ?

Le respect des données personnelles des utilisateurs est le fer de lance de Voice. S'aidant de la blockchain de diverses manières, le réseau social souhaite combler les nombreuses failles qui touchent aujourd'hui réseaux sociaux :

Si vous pensez que le monde a besoin d'une plateforme de médias sociaux qui ne fasse pas de politique, qui renforce les communautés et qui respecte vos données, rejoignez-nous et aidez-nous à créer un environnement social comme il se doit, conclut Salah Zalatimo.

La plus grande particularité de Voice réside assurément dans la vérification de l'identité de ses utilisateurs. Bien que la possibilité d'être quasi-anonyme sur un réseau social soit l'un des éléments sur lequel ils fondent leur succès, Voice n'empruntera pas cette voie.

L'entreprise souhaite donner aux utilisateurs de Voice les moyens de se tenir mutuellement responsables de leurs actes :

“ Voice est véritablement un marché de contenu où l'utilisateur a le contrôle du type de contenu qui est mis en avant, et où les membres de la communauté n'ont pas de raison d'avoir tort.

De plus, tous les utilisateurs de Voice recevront quotidiennement des Voice Tokens, une monnaie interne à l'écosystème du réseau social qui pourra être utilisée pour l'interaction avec les publications d'autres utilisateurs.

Le 26 mars dernier, Block.one avait annoncé l'investissement de 150 millions de dollars supplémentaires pour le développement de Voice. Avec cette somme particulièrement élevée, l'entreprise souhaitait lancer l'indépendance du réseau social.

Accompagnée d'une équipe dédiée à son développement, Voice est maintenant une entreprise à part entière et est maîtresse des directions à prendre.

👉 Pour en savoir plus : Block.one injecte $150M dans Voice, son réseau social sous blockchain

 

L'inscription se poursuivra sur demande jusqu'au 15 août, date à laquelle les utilisateurs sélectionnés pourront commencer à inviter leurs amis à rejoindre Voice.

Il sera intéressant de suivre l'ouverture du réseau social et surtout de découvrir comment la technologie de la blockchain sera mise à profit.

👉 Pour aller plus loin : Le réseau social Voice ne sera pas lancé sur la blockchain de l’EOS

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments