La Chine commence à utiliser son yuan numérique

Selon le média Bloomberg, le chiffre a été confirmé par Mu Changchun, le responsable de l’institut de la banque centrale dédié à la monnaie numérique. Sur ces 140 millions de comptes, 10 millions sont des comptes liés à des entreprises. La grande majorité des comptes a donc été créée par des utilisateurs particuliers.

Une dizaine de régions de Chine sont en train de tester le yuan numérique, qui n’est pas encore officiellement lancé. Mais elles ont permis de générer des transactions à hauteur de 62 milliards de yuans, soit près de 10 milliards de dollars.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Une MNBC qui se précise

Cela a également été l’occasion pour la banque centrale de donner plus d’informations sur les seuils du yuan numérique. Il est possible de créer un compte uniquement avec un numéro de téléphone, à condition de limiter ses transactions journalières à moins de 5 000 yuans (781 dollars) et ses transactions annuelles à 50 000 yuans (7 815 dollars).

L’échelon le plus haut, qui n’applique aucune limite de transaction, nécessite le niveau de sécurité le plus important. Le détenteur du compte doit l’ouvrir auprès d’une banque, en présentant des documents d’identification.

Mu Changchun a également expliqué que la Banque centrale de Chine ne fournirait pas d’information sur les paiements effectués à des tierces parties ou d’autres agences gouvernementales, à moins que la loi ne le requière.

👉 Plus d’infos – La Chine dévoile le white paper du yuan numérique et confirme l'utilisation de smart contracts

La Chine mise gros sur le yuan numérique

La Chine a ces derniers mois procédé à une purge de l’industrie du mining et des cryptomonnaies en général, en préparation du lancement de son yuan numérique. Le gouvernement souhaite en effet promouvoir sa monnaie numérique de banque centrale sans être encombré par des actifs alternatifs qui ont montré leur intérêt pour sa population.

Les JO d’hiver de 2022, qui auront lieu en février, marqueront a priori le lancement du yuan numérique pour la Chine. Déjà, le pays a incité des entreprises étrangères, dont Visa et McDonald’s, à s’ouvrir à sa monnaie numérique. Cela place la Chine à la tête de la course aux monnaies numériques de banque centrale, et cela pourrait bien avoir un effet accélérant pour les autres économies majeures.

👉 À lire sur le même sujet – Edward Snowden : « Le Bitcoin (BTC) est plus fort après l’interdiction des cryptomonnaies en Chine »

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments