L’élève Polygon dépasse le maître Ethereum ?

Pour rappel, Polygon est un agrégateur de solutions de seconde couche (layer 2). C’est-à-dire qu’il intervient en surcouche d’Ethereum afin d’améliorer sa scalabilité, en réduisant les frais et en améliorant sa vitesse. Il n’a donc pas pour vocation de se substituer à ce dernier, mais sa percée en dit long sur l’état du réseau.

La nouvelle a été signalée par Mihailo Bjelic, le co-fondateur de Polygon. Sur Twitter, il a expliqué que le nombre d’adresses actives uniques de Polygon a dépassé celles d’Ethereum, le 27 septembre dernier :

Adresses actives uniques Ethereum VS Polygon

Source : Mihailo Bjelic via Twitter

Ce jour-là, Polygon aurait rassemblé 351 000 adresses actives, contre 326 000 pour le « layer 1 » Ethereum.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Une tendance de fond ?

Depuis, Polygon s’est fait dépasser par Ethereum à nouveau, mais de peu. 321 000 adresses étaient considérées comme actives sur la solution de seconde couche hier, contre 331 000 chez Ethereum. Qui plus est, si l’on regarde l’évolution des adresses, celles d’Ethereum ont eu tendance à baisser, alors que celles de Polygon se sont envolées depuis le début du mois :

Adresses actives uniques Polygon MATIC

Source : Polygonscan

Cette tendance est par ailleurs confirmée par le nombre de transactions. Hier, on en dénombrait 5,7 millions au total sur Polygon, contre 1,1 million chez Ethereum.

👉 Sur le même sujet – 2 milliards de dollars affluent sur Arbitrum… Grâce à Nyan Cat

Les solutions de seconde couche en pleine forme

La cause, c’est bien sûr les frais de transaction du réseau Ethereum, qui se sont de nouveau envolés. Ils ont à nouveau dépassé une moyenne de 25 dollars le 27 septembre dernier.

Ce repli vers des solutions de scalabilité n’est par ailleurs pas réservé à Polygon : les autres « layer 2 » bénéficient de la tendance. On apprenait récemment qu’ils représentaient désormais 1 % de tout le gas utilisé. Début septembre, les layers 2 avaient également dépassé Bitcoin en termes de nombre de transactions.

Alors qu’Ethereum chemine encore très lentement vers sa transition en Proof-of-Stake, les solutions de seconde couche ont donc bel et bien commencé à prendre le relais.

👉 Retrouvez toute l’actualité du réseau Ethereum (ETH)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments