Payer son crédit immobilier jusqu’à 90 ans ou plus – Les ménages canadiens pris au piège de la hausse des taux

Au Canada comme ailleurs, on assiste récemment à une hausse spectaculaire des taux d’intérêt en ce qui concerne les crédits immobiliers. Avec des conséquences parfois inquiétantes : certains emprunteurs se voient soudainement contraints de rembourser leur emprunt sur 70, 80, voire 90 ans. Explications.

Payer son crédit immobilier jusqu’à 90 ans ou plus – Les ménages canadiens pris au piège de la hausse des taux

Les Canadiens pris au piège des crédits immobiliers flexibles

Au Canada, il est possible de souscrire à des emprunts à taux variable, qui permettent de conserver le même paiement mensuel, en ajustant la durée selon l’évolution des taux. Lorsque les taux d’intérêt grimpent, la durée du prêt s’allonge donc mécaniquement. L’emprunteur ne voit donc pas de différence dans ses paiements mensuels, mais la durée de remboursement est décuplée, et des années sont passées à payer les taux d’intérêt, plutôt que la somme empruntée. L’on peut alors passer d’un prêt sur 25 années à un prêt bien plus long.

Selon le média local The Hamilton Spectator, cela a déjà donné lieu à des situations problématiques, avec des emprunteurs qui voient la durée leurs prêts s’allonger à 70, 80, voire 90 ans. Ce changement est fait de manière automatique, suivant le contrat d’emprunt signé. D’après des courtiers locaux, la situation est inédite : des délais de remboursement si long n’ont jamais été appliqués.

« C’est un problème. Même s’ils aiment conserver les mêmes montants de paiement pour leur crédit, il est quand même ajusté, car ils remboursent désormais bien moins leur créance principale, et ils se retrouvent plus endettés. »

👉 A lire sur le même sujet – Comment investir dans l’immobilier grâce à la blockchain en 2023 ?

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Un risque qui peut arriver en France ?

L’organisation de surveillance financière du Canada affirmait dans son rapport annuel que le secteur de l’immobilier présentait un risque majeur pour la stabilité financière :

« Les amortissements étendus présentent des risques élevés, y compris une persistance plus grande des frais d’emprunt (ce qui allonge la durée de la dette des emprunteurs), ainsi que des risques de perte plus élevés pour les prêteurs. »

Cela montre les limites d’un système largement basé sur l’emprunt, lorsqu’il est confronté à des hausses subites et conséquentes des taux d’intérêt. En France, où la durée d’un prêt immobilier est fixée à 25 années maximum – mais ajustable ensuite – le système n’est pas le même. Mais quelques appels ont déjà été entendus pour rallonger la durée des prêts immobiliers. Le mois dernier, le vice-président de la région Île-de-France, Jean-Philippe Dugoin-Clément, envisageait ainsi des délais de remboursement plus longs :

« Quand on construit une maison, elle est là pour 50 ans, 80 ans, un siècle, si ce n’est plus. Qu’est-ce qui impose alors de faire un emprunt sur 20 ou 25 ans? On pourrait très bien avoir un emprunt sur 50 ou 60 ans qui porte pour tout ou partie sur le bien, et qui serait revendu avec. »

La Banque de France a cependant sonné l’alerte dans un rapport publié en mars dernier, pointant du doigt les risques de surendettement si l’accès au crédit est assoupli, et les délais de remboursement allongés :

« Ce serait le plus mauvais moment pour le faire, alors que l’endettement des ménages français, à 66 % du PIB, est déjà supérieur au reste de la zone euro et à tous nos grands voisins. »

Le secteur de l’immobilier devrait donc continuer à connaître un grand ralentissement en France, pour la durée où les taux seront élevés.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : naviguer dans la crypto aux côtés d'experts

Source : The Hamilton Spectator , Banque de France

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Un exchange envoie par erreur 650 000 dollars à un utilisateur... Qui s'enfuit avec les fonds

Un exchange envoie par erreur 650 000 dollars à un utilisateur... Qui s'enfuit avec les fonds